• Maman
  • Enfants

La crise d'adolescence, ça tient à quoi ?

Article par Laura EL FEKY , le 22/04/2013 à 18h00 0 commentaire

Quel parent ne s'est jamais dit "Au secours mon enfant a 14 ans !" ? De "La Boum" à "Lol", la crise d'adolescence vous faisait sourire tant que c'était dans les films, mais beaucoup moins depuis qu'elle se joue dans le théâtre de votre maison. A quoi est-ce dû, est ce qu'on peut y échapper, et sinon comment la gérer ? Tout savoir sur l'adolescence en crise.

Incontournable
Nouveau corps, nouveau statut et nouveau rapport à l'autre, les changements sont autant d'ordre physiologique que psychologique, note la psychologue Michèle Emmanuelli. Autant de modifications s'accompagnent forcément d'un état de crise, plus ou moins accentué selon les ados. Derrière un adulte équilibré se cache un ancien ado en crise, même vous, rappelez-vous.
Françoise Dolto appelait ça "le complexe du homard". Pas facile de voir d'emblée, le point commun entre le crustacé et votre ado. Et pourtant, comme le homard, votre ado change de carapace. Et entre le moment où il en défait une pour en acquérir une autre, a lieu ce fameux entre-deux flou, moment où il se mue.

Arrogant, agressif mais tout de même sensible
Sous ses airs de gros dur qui cherche le conflit et la contradiction, l'ado ne reste pas moins un être vulnérable. Les disputes, même si c'est lui qui semble les provoquer, ne l'affecte pas moins que vous, si ce n'est plus.

Besoin d'écoute
Votre adolescent traverse une crise identitaire, soyez compréhensif sans toutefois tout lui céder. Continuez à lui imposer des limites, même s'il y a de grandes chances qu'il les dépasse. Ne fléchissez pas, et restez catégorique sur vos positions.

Chacun sa place.
L'adolescent doit trouver au fur et à mesure sa nouvelle place dans la société ainsi qu'au sein de sa propre famille. En bons parents homards, sachez par contre restez à la vôtre. Le dialogue est important mais l'ado doit comprendre que vous restez le référent. Mère/copine comme à la Sophie Marceau dans LOL, n'est pas forcément la bonne combinaison pour éviter la crise. Bien au contraire. Mieux vaut tout en restant à la place du parent, prêter une oreille attentive lorsque votre ado a besoin d'être guidé, écouté, conseillé tout en respectant sa vie privée, si importante à cet âge.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience