L'introduction des protéines animales dans l'alimentation de bébé: un choix de recettes plus élaborées.

Article par Anne HUMBERT , le 16/07/2009 à 14h27 , modifié le 16/07/2009 à 14h55 0 commentaire

Vers 6 mois, on commence à introduire dans la nourriture de bébé des protéines animales et du poisson mixés en plus des légumes et du lait qui n'a pas disparu de l'alimentation puisqu'il reste primordial pour le petit.

Les recettes que l'on peut préparer pour les enfants deviennent peu à peu plus variées et celles qui jusque là ne juraient que par les petit pots vite réchauffés et ignoraient jusqu'à la couleur du cumin vont avoir une nouvelle chance de s'épater.
 
En plus des légumes, on commence à introduire le midi 2O g (soit deux cuillères à café) de viande ou de filet de poissons mixé. Pour commencer à sonder les goûts de son enfant, on peut séparer les légumes de la viande dans une assiette à compartiments pour bien lui faire découvrir les différentes textures et les différentes couleurs.

Si tous ces petits plats se mangent sans sel, les épices et les herbes ne sont en revanche pas interdites à petite dose, bien au contraire. On teste un jour un peu de coriandre avec une purée de carotte, et un autre un peu de cumin dans une purée de potiron. On a tous le souvenir d'un plat qui nous levait le cœur étant petit du fait de son manque de saveur, de sa trop forte aigreur, ou de son odeur qui nous semblait insupportable, alors puisque nous pouvons éviter ces aversions alimentaires à nos bébés, n'hésitons pas !
 
Si malgré tous ces menus 3 étoiles, l'enfant repousse son plat, c'est soit qu'il n'a plus faim, soit qu'il n'aime pas. Qu'à cela ne tienne, ne le forcez pas. Vous pourrez lui proposer cet aliment à nouveau une autre fois, sous une autre forme ou mélangé à un autre. Si au contraire, il en réclame encore, resservez-le. Contrairement à nous, adultes, qui avons souvent perdu la notion de satiété (et avons de ce fait certaine difficulté à conserver notre poids de forme) le petit enfant sait lui parfaitement ce dont il a besoin et sait écouter son corps (prenons-en de la graine !).

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience