• Maman
  • Enfants
Dossier :L'alcool chez les adolescents, pourquoi y a-t-il un problème ?

Le rapport entre les jeunes et la boisson n'a cessé d'évoluer ces dernières années. Du simple verre festif entre amis, leur consommation s'est organisée pour devenir plus insidieuse. Quelles sont les nouvelles habitudes des adolescents ?

Adolescente et alcool
Alors que le niveau de consommation d'alcool par habitant diminue en France, les adolescents eux, tentent d'inverser la tendance. Ainsi, dans un communiqué de presse datant de juillet 2008, le ministère de la Santé s'inquiète devant "une recrudescence des phénomènes d'alcoolisation massive chez les jeunes."

Au fil des années, les ados sont passés d'une consommation festive à une autre dite « de défonce ». En cause : le binge drinking. Tout droit venue du Royaume-Uni, cette nouvelle manière de boire consiste à absorber la plus grande quantité d'alcool possible en un temps record, pour trouver l'ivresse rapidement. Résultat, de plus en plus de médecins tirent la sonnette d'alarme au regard du nombre croissant d'adolescents arrivant au service des urgences pédiatriques dans un coma éthylique.

En effet, selon les données du programme de médicalisation des systèmes d'information cités par le ministère de la Santé dans son communiqué, les hospitalisations des jeunes âgés de 15 à 24 ans pour ivresse ont augmenté de 50 % entre 2004 et 2007.
 
Cependant, beaucoup d'adolescents semblent ne pas prendre conscience de l'ampleur de ce phénomène et se sentent invulnérables face aux dangers de l'alcool.
 
Violences, accidents de la route, prises de risque sexuelles, comas et parfois morts sont pourtant les conséquences directes de ces verres de trop. Comment réagir face à un adolescent tenté par les sirènes de l'ivresse ? Que faire quand la dépendance s'est installée ? Eléments de réponse dans ce dossier.

Sommaire :
logAudience