Grossesse et naissance : les sages-femmes descendent dans la rue

Article par , le 04/10/2011 à 16h14 0 commentaire

Selon l'OMS, la sage-femme est une personne qui surveille, soigne et conseille les femmes pendant la grossesse, l'accouchement et le post-partum. La majorité exerce en milieu hospitalier.

Comme vous pouvez le voir, elle joue un rôle important auprès des mamans et des bébés. Pourtant les sages-femmes ont de plus en plus de difficulté à exercer leur profession ! Voilà pourquoi plus de 2 000 sages-femmes hospitalières et libérales ont défilé mardi à Paris pour réclamer une revalorisation de leur travail et "la reconnaissance des professionnels de la naissance" a constaté une journaliste de l'AFP.

"C'est dans l'intérêt des femmes que l'on se bat. Evidemment il y a des revendications salariales mais la revendication principale est vis-à-vis des femmes. Rendez-leur leur grossesse" a expliqué à la presse Annie-Claude Ottan, représentante de l'intersyndicale. Cette dernière a indiqué qu'"avec la fermeture des maternités de proximité, on concentre dans de gros établissements les grossesses à risque et les grossesses normales". "Il y a une standardisation, or la majorité des femmes n'en veulent pas" a-t-elle dit. Elle a rappelé que "les sages-femmes peuvent réaliser des échographies, un suivi gynécologique tout au long de la vie, l'accompagnement à la naissance".

L'intersyndicale réclame une hausse des salaires et des effectifs ainsi qu'une revalorisation de la cotation de leurs actes. Actuellement près de 20.000 sages-femmes exercent en France, soit une proportion de 57 sages-femmes pour 100.000 femmes, en-deçà de la moyenne de l'OCDE (72 pour 100.000).
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience