• Maman
  • Enfants

Frère et soeur : les astuces pour une meilleure entente

Article par Caroline RABOURDIN , le 15/07/2009 à 18h42 , modifié le 29/01/2010 à 18h31 0 commentaire

Toutes les mamans rêvent d'avoir des enfants unis. Malheureusement, la réalité n'est pas toujours aussi rose et les conflits éclatent. Sachez réagir pendant une dispute pour que vos bambins deviennent enfin complices.

Pourquoi vos enfants se chamaillent-ils toujours ? Les disputes sont fréquentes dans toutes les fratries. Elles sont même nécessaires. En effet, elles permettent aux bambins de s'affirmer et de trouver leur place au sein de la famille. Mais à travers les chamailleries, ils cherchent aussi à attirer l'attention des parents. La jalousie est d'ailleurs souvent la traduction de vouloir être aimé le plus possible de ces derniers. Ainsi, si papa ou maman offre un jouet au cadet, l'aîné voudra la même chose car il le considérera comme une marque d'affection à laquelle il n'a pas droit. Il sera donc jaloux et fera tout pour se faire remarquer même s'il doit pour cela, faire hurler son frère. 
 
Que faire en cas de conflit ?
 
Avant toute chose, fixez les limites. Non, on ne tape pas et non, on ne tire pas les cheveux, quelle que soit la raison. Soyez ferme sur les bagarres mais également sur les agressions verbales.
Lorsque le ton monte entre vos enfants, ne minimisez pas le problème et surtout, ne faites pas comme si de rien n'était. Frustrés de ne pas réussir à attirer l'attention sur eux, ils seraient alors tentés de recommencer. Optez donc pour l'apaisement, en jouant la carte du "chacun va dans sa chambre pour se calmer". Puis, parlez à vos bambins séparément. Inutile de chercher qui a commencé, ce sera toujours l'autre. Par contre, essayez de comprendre les raisons de la dispute. Quand la colère est passée, obligez-les à faire ensemble le ménage, la vaisselle... Cela les incitera à communiquer autrement que par la dispute et ressoudera leur lien.
S'il s'agit de chamailleries sur le programme télé par exemple, laissez-les se débrouiller tous seuls pour trouver un compromis. Mais donnez-leur une limite dans le temps. Par exemple : "Dans 30 minutes, vous me direz le nom du programme que vous souhaitez regarder. Ensuite, plus de pleurs, ni de caprices". 
 
Gérer l'arrivée d'un nouvel enfant
 
L'arrivée du cadet peut être traumatisante pour l'aîné qui peut se sentir agressé et surtout trahi. Quelqu'un d'autre prend sa place et en plus, monopolise l'attention. Il est important de le préparer dès le début de votre grossesse. Montrez-lui des photos, expliquez-lui que vous allez passer du temps avec ce bébé comme vous en avez passé avec lui.
A la maternité, tous les invités n'ont d'yeux que pour le nouveau-né. N'oubliez pas d'offrir un cadeau au grand frère, à ce moment-là. Puis, à la maison, mettez-le à contribution pour vous aider dans de petites tâches : chercher la tétine, les couches, sortir le biberon...
 
Comment éviter les disputes ?
 
Il est possible d'atténuer les conflits, notamment en consacrant du temps individuellement à chaque enfant. Vos bambins ne seront plus obligés de s'affirmer à travers leur frère et sœur.
Lors d'une dispute, évitez d'envenimer la situation. Retenez-vous d'intervenir en faveur du plus petit sous prétexte de le protéger. Vous ne feriez que le mettre dans le rôle de la victime. De même, incitez le plus grand, souvent jaloux du petit frère, à vous parler. Et redites-lui tout l'amour que vous lui portez, cela résoudra bien des problèmes.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience