• Maman
  • Enfants

Familles recomposées : comment gérer la période des fêtes

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 20/11/2008 à 16h48 , modifié le 16/04/2009 à 18h05 0 commentaire

Noël dans une famille recomposée annonce un véritable casse-tête ! Petite revue des idées pour ne pas gâcher la fête entre belle-famille et enfants du conjoint...

Vous venez de fonder une nouvelle famille, vous avez de jeunes enfants dont vous avez la garde et votre conjoint a des enfants plus âgés, que vous voyez chaque week-end ou un week-end sur deux... Noël fête de la famille s'annonce à haut risque, aussi vaut-il mieux l'anticiper assez tôt. Car ce qui n'est déjà pas aisé avec la belle-famille peut très vite se compliquer davantage avec les familles recomposées...

Pour éviter les drames, ne décidez rien sans l'avis des enfants. Même quand ils sont jeunes, les enfants captent toutes les tensions familiales. Réunissez tout votre nouveau petit monde, un ou deux mois avant Noël pour prévoir avec eux ce qu'ils souhaitent pour Noël, notamment dans le cas des gardes alternées. Prenez les avis des enfants, même les plus jeunes, car Noël correspond à un certain rituel pour eux et il est préférable de le respecter.

N'imposez pas aux enfants de votre conjoint, un Noël dans votre famille. S'ils ne le souhaitent pas ou si vous n'avez pas eu le temps de faire des présentations, évitez de leur imposer la découverte d'une autre famille où ils n'ont pas leurs repères. Il vaut mieux prendre le temps d'une visite hors temps des fêtes, où vos parents pourront faire connaissance des enfants dans un contexte plus chaleureux et naturel.

Planifiez les allers-retours des uns et des autres
Notre conseil
Ne cherchez pas à tout prix à reconstituer la cellule familiale avec votre ancien conjoint, surtout si les traces de la séparation sont encore douloureuses. Vos enfants ressentiraient encore plus les tensions. Avec le temps, si la situation est allégée vous pouvez envisager un Noël collectif - parents-enfants, avec les deux familles recomposées, mais ce n'est à tenter qu'en cas de bonne entente, après quelques années.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience