• Maman
  • Enfants

Faire du sport enceinte : risques et bienfaits

Article par Caroline RABOURDIN , le 08/08/2012 à 11h00 0 commentaire

Malgré votre ventre rebondi, vous aimeriez bien enfiler une paire de baskets pour vous adonner à votre sport favori. Mais est-il raisonnable de pratiquer une activité physique quand on attend un enfant ? Nos conseils.

La pratique d'un sport lorsque l'on est enceinte est tout à fait indiqué. A condition qu'il soit doux pour votre corps et sans danger pour le bébé.
Des activités à proscrire
Evitez les activités physiques qui font la part belle aux chutes et aux coups portés à l'abdomen. Pas question donc de continuer l'équitation, le judo ou la boxe. Reportez également vos cours de tennis et votre jogging dominical à plus tard. Votre centre de gravité change avec la grossesse. Vous tenez donc moins bien l'équilibre et devenez plus facilement maladroite dans vos déplacements. Bien évidemment, proscrivez les sports extrêmes mais aussi le ski. Quant à la plongée, elle ne doit être pratiquée qu'avec prudence et parcimonie.
Privilégiez des sports doux
La natation et l'aquagym sont particulièrement recommandés lorsque l'on est enceinte. Relaxantes, ces activités sont aussi bénéfiques pour les articulations et musclent en douceur. Dans l'eau, on se sent aussi plus légère, et on oublie pendant quelques minutes le poids du ventre qui s'arrondit. D'ailleurs, sachez que bon nombre de piscines organisent des cours pour femmes enceintes, puis proposent de l'aqua baby pour aider la maman à retrouver sa silhouette et le bébé à se familiariser avec l'eau.
Si vous avez le rythme dans la peau, vous pouvez également pratiquer une danse « douce » comme la danse orientale. Pensez aussi au yoga, idéal pour vous détendre et vous aider à préparer l'accouchement. Enfin, la marche à pied est recommandée et ce, pendant toute la durée de la grossesse. Attention, il n'est pas question de grimper en haut du Mont Blanc, mais juste de bouger.
De multipless bienfaits
Une activité physique régulière favorise la circulation du sang, réduit la cellulite, limite la prise de poids et prévient les risques d'hypertension artérielle. Elle accroît également les capacités respiratoires et cardiaques. Et muscle le dos afin d'éviter les douleurs lombaires.
Au-delà des bienfaits pour le corps, le sport permet également de prendre soin de soi. Profitez-en pour vous détendre et vous faire chouchouter. Quoi de mieux qu'un petit massage après une séance de natation ?
Quelles sont les contre-indications ?
Si vous avez l'habitude de pratiquer une activité physique, continuez ! Soyez toutefois prudente et évitez les efforts intenses. Avec l'accord préalable de votre médecin bien sûr. Car il existe plusieurs contre-indications. Un col de l'utérus ouvert, une grossesse gémellaire, une fatigue importante ou des contractions doivent immédiatement être synonymes d'arrêt.
Sachez aussi écouter votre corps et vos nouveaux besoins. Pensez à vous hydrater et n'allez pas au bout de vos limites. L'objectif n'est pas de participer aux prochains Jeux olympiques mais de vivre une grossesse sereine et loin des petits tracas.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience