Enfant et musique : les leçons de musique amélioreraient le QI

Article par Caroline Rabourdin , le 24/02/2010 à 16h58 , modifié le 24/02/2010 à 17h07 0 commentaire

Si l'effet Mozart sème le doute au sein de la communauté scientifique, les chercheurs s'accordent en revanche à dire que les leçons de musique contribuent au développement des capacités intellectuelles des enfants.

Selon une étude menée par Glenn Schellenberg de l'université de Toronto au Canada et rendue publique en 2004, les enfants qui suivent des leçons de musique ont de meilleurs résultats à des tests d'intelligence.

Pour son enquête, le professeur du département de psychologie a sélectionné environ 150 enfants avant leur entrée en primaire. « On a publié une petite annonce dans le journal pour offrir des cours d'art gratuitement à des jeunes de six ans. Ils pouvaient suivre des leçons de clavier, de voix, d'art dramatique ou pas de leçons du tout avec promesses de cours pour l'année suivante » explique-t-il.

Quatre groupes d'enfants se sont ainsi formés. Ils ont fait un test de QI avant et après l'expérience. Les conclusions sont sans appel. Les bambins qui ont suivi les cours de musique ont vu leur résultat au test de QI augmenter de 7 points alors que les autres l'ont vu grimper de 4 points. "L'écart entre les deux groupes de référence est statistiquement significatif", note Glenn Schellenberg.

Les performances scolaires sont donc meilleures en pratiquant la musique. Mais celle-ci interagit également sur le quotient émotionnel.
Si faire des gammes permet d'améliorer sensiblement la mémoire, la lecture, la compréhension mais aussi l'orthographe, d'autres activités peuvent tout à fait remplir ce rôle, comme tient à le souligner le professeur. "Cela prouve que certaines activités parascolaires sont bonnes pour le développement intellectuel. Mais ça n'exclut pas que d'autres activités que la musique comme les mathématiques ou les échecs pourraient avoir le même effet."
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience