• Maman
  • Enfants

Échec scolaire : un adolescent peut-il changer de filière en fin d'année ?

Article par Laura EL FEKY , le 28/05/2013 à 18h28 , modifié le 28/05/2013 à 18h33 0 commentaire

Résultats scolaires catastrophiques, bulletins de notes alarmants et baisse de moral ? Il serait peut-être temps que votre ado change de filière. Troisième trimestre engagé et fin de l'année approchant...se réorienter, même en fin d'année, c'est possible ! Conseils et marche à suivre pour réussir au mieux cette étape.

Rencontrer l'équipe pédagogique
Pour diverses raisons, votre ado peut avoir envie de changer de filière : stress, mauvaises notes, ou nouveau projet professionnel en vue. Pour que la réorientation soit comprise et acceptée par l'établissement, il faudra que l'ado soit capable d'expliquer sa motivation. L'enjeu est de convaincre l'équipe pédagogique du bien-fondé de ce choix afin d'obtenir leur accord. Prenez rendez-vous avec le chef d'établissement, le professeur principal de votre adolescent, ainsi qu'avec le(s) professeur(s) des matières qui posent problèmes. Il peut être judicieux de rencontrer également la conseillère d'orientation, surtout si le changement de filière émane d'un projet professionnel.

Le courrier officiel
Après avoir rencontré une partie de l'équipe pédagogique, une demande écrite de changement de filière doit être adressée au chef d'établissement. Si la réorientation se fait au sein même du lycée, seul le chef d'établissement aura le dernier mot, dans le mois suivant la demande. Toutefois si votre ado souhaite changer d'établissement, la décision passera par le chef d'établissement puis par l'inspecteur d'académie. Plusieurs modèles types de ces courriers sont disponibles sur Internet.

Le médiateur académique, un recours en cas de litige
La décision finale dépend principalement de l'intérêt de l'élève mais aussi de la possibilité pour sa nouvelle classe de l'accueillir. Dans certains établissements, les effectifs chargés peuvent être un frein au changement de filière.
Si toutefois le refus vous semble arbitraire, sachez qu'il est possible de faire appel au médiateur académique qui est là pour "aider les usagers et les personnels de l'éducation nationale" en cas de litige.

Et après ?
Une fois le changement accepté et effectué, il se peut que votre adolescent soit un peu "perdu" dans certaines disciplines. Dans le cadre des heures d'accompagnement personnalisé, il existe des stages passerelles et de remise à niveau qui peuvent "aider en cas de réorientation" rassure le site Web du ministère de l'Education nationale, dans "le dossier de rentrée 2012/2013".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience