• Maman
  • Enfants

Des bébés stressés quand ils voient la route en poussette ?

Article par Marilyne CLARAC , le 02/03/2009 à 12h28 , modifié le 15/04/2009 à 18h50 2 commentaires

Les modèles de poussettes qui tournent le dos à leur conducteur pourraient bien être bouleversés. Une enquête récente fait la liste des effets négatifs sur l'enfant.

Une récente enquête écossaise, commandée par l'Université de Dundee, a montré les limites des poussettes installées face à la route. Ce modèle très répandu implique que les enfants soient dos à leurs parents. Plongés dans l'univers bruyant des voitures et des gens, ils seraient plus stressés et risquent un "appauvrissement émotionnel". Le face à face, au contraire, favorise une véritable communication telle que les rires et les babillages.
 
Un test a été effectué sur 20 bébés. Les mamans ont eu l'occasion de tester une balade avec les deux types de poussette. Sur un même trajet, un seul a ri en étant face à la route. En revanche dix bébés ont fait risette en étant dos à la route. Plus rassuré, l'enfant a deux fois plus de chance de s'endormir pendant la promenade. Les chercheurs ont découvert que 25% des parents parlaient à leur bébé quand il se trouvait dans une poussette face à eux ou dans un landau. Deux fois plus que pour l'autre modèle.
 
Les docteurs en charge de l'étude insistent sur le fait que l'interaction sociale est très importante pour le développement cérébral dès les premières années. Ainsi un enfant qui passe beaucoup de temps dans sa poussette classique aura moins de facilité à communiquer plus tard avec ses parents. Les psychologues vont même jusqu'à dire qu'il s'agit d'un manque affectif engendrant du stress. Les parents veulent bien entendu le meilleur pour leur progéniture. Le matériel de puériculture est d'ailleurs un gros investissement. Les fabricants de poussettes ont donc du souci à se faire sur leur stratégie commerciale.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience