• Maman
  • Enfants

Comment se sentent les mères célibataires aujourd'hui ?

Article par , le 16/06/2011 à 17h30 , modifié le 17/06/2011 à 12h18 0 commentaire

Une étude sur les mères célibataires est née. Sont-elles aussi heureuses que les célibataires sans enfant ? L'estime personnelle de ces femmes est-elle plus grande que les célibataires sans enfant ?

Les réponses à ces questions

Selon une étude réalisée par Wiebke Neberich, psychologue et spécialiste des relations de couple pour le site eDarling, les mères-célibataires se sentent aussi voire plus heureuses, satisfaites et épanouies que les célibataires.  L'image de la mère-célibataire qui est malheureuse n'est plus d'actualité.

Aujourd'hui, ces personnes se sentent fortes, responsables et comblées par leur situation personnelle. Les mères-célibataires se considèrent aussi satisfaites que les femmes sans enfant. L'idée que les mères-célibataires sont plus fragiles et possèdent une moins bonne qualité de vie que les femmes célibataires est désormais dépassée.

En ce qui concerne l'estime personnelle des mères dites célibataires, elle est plus grande que l'estime des célibataires sans bambin.  Les mères-célibataires s'estiment à 45 % fortes et à 73 % responsables contre respectivement 38 % et 66 % des célibataires. Pourquoi les mères- célibataires, qui ont de jeunes enfants à charge, sont-elles aussi fortes et responsables ? Parce qu'elles doivent faire face à plus de responsabilités et doivent travailler plus dur que les femmes célibataires.

Notons que les célibataires sans enfant sont davantage prêts à fonder une nouvelle famille avec leur conjoint en mettant au monde un bébé ou en adoptant. 62 % des célibataires encore sans enfant sont partants pour cette possibilité tandis que seulement 36 % des mères- célibataires envisagent d'avoir d'autres nourrissons avec un nouveau compagnon. On peut en déduire que les mères-célibataires sont plus prudentes et réticentes à l'idée de créer une famille.

La mère-célibataire ne rechigne pas à avoir une relation avec un partenaire ayant lui-même des enfants de moins de 18 ans. A la question "accepteriez-vous de commencer une relation avec un homme qui a un enfant de moins de 18 ans ?", les mères-célibataires répondent presque toutes par oui. Voyez plutôt : 91 % des mères-célibataires sont partantes pour vivre ce genre de relation contre seulement 53 % des femmes célibataires sans enfant.

Wiebke Neberich ajoute : "Les mères-célibataires sont non seulement aussi satisfaites et épanouies mais ont également de meilleures capacités d'adaptation car elles ont dû faire face à des évènements imprévus de la vie".

L'échantillon se compose de 10 415 Françaises célibataires qui se sont inscrites sur eDarling.fr entre octobre 2010 et février 2011.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience