• Maman
  • Enfants

Comment l'aider à faire ses nuits ?

Article par Caroline RABOURDIN , le 15/07/2009 à 18h33 , modifié le 15/07/2009 à 18h41 0 commentaire

Pour éviter que votre bambin se retrouve une fois de plus dans votre lit, mettez en place un petit plan d'action pour qu'il parvienne à dormir dans sa chambre et sans peur.

"Mon fils ne fait plus ses nuits", "Tous les soirs, c'est la même comédie, ma fille refuse de se coucher". Beaucoup de parents ont déjà prononcé ces phrases ou les ont souvent entendues. Et pour cause : le sommeil de bébé est très important pour son développement et pour sa santé. Mais la nuit, le moindre bruit peut être interprété comme la venue d'un voleur, et une ombre comme l'apparition d'un monstre. Entre les fantômes, les vampires et autres créatures venues d'ailleurs, votre petit redoute des rencontres fortuites qui pourraient se transformer en un véritable cauchemar. Si ses craintes peuvent porter à sourire, ne vous moquez pas de lui car il est très sérieux.
Pour que votre bout de chou trouve le sommeil facilement, misez sur une décoration rassurante avec des personnages sympathiques, choisissez des jouets doux au toucher. Si votre enfant appréhende d'être seul dans sa chambre, parfumez un mouchoir en tissu ou une peluche de votre parfum. Avec lui, votre bambin n'aura plus peur de rien. Par ailleurs, n'oubliez pas que la température de sa chambre ne doit pas dépasser 20°C. Sans quoi, la chaleur empêchera votre petit de tomber dans les bras de Morphée.
 
Instaurez un rituel avant le coucher
 
Pour aider votre enfant à vaincre sa peur, mettez en place un rituel d'endormissement. Commencez-le une heure avant d'aller dormir. Après le repas, donnez le bain à votre bambin, puis restez au calme avec lui. Chantez-lui une berceuse, racontez-lui une comptine. Bref, optez pour des activités calmes. Ce n'est plus le moment de jouer ou de faire des chatouilles.
Puis, emmenez-le dans sa chambre, préparez ses vêtements du lendemain et parlez-lui de la journée qui va suivre. Votre enfant y verra ainsi une continuité de la nuit.
S'il vous fait part de sa peur des monstres, vérifiez ensemble que ces derniers ne soient pas cachés dans son placard. Il pourra s'assurer de ses yeux que personne ne s'y trouve.
Il a peur du noir ? Installez une veilleuse à l'effigie de son héros préféré ou entrouvrez la porte de sa chambre. Un câlin, un bisou, un "bonne nuit, à demain" et c'est terminé. Inutile de rester plus longtemps. Inutile également de rester jusqu'à ce qu'il s'endorme. Au contraire, soyez brève et ferme. Maintenant, il faut se coucher. 
 
Et si mon enfant fait de la résistance ?
 
Résistez vous aussi. Il pleure ? Attendez quelques instants pour voir s'il se calme de lui-même. Sinon, rentrez dans la pièce sans allumer la lumière. Rassurez-le en lui disant que dès demain, vous pourrez faire de nouvelles choses ensemble, embrassez-le et partez.
S'il recommence, laissez-le pleurer 5 minutes, rentrez dans sa chambre, tranquillisez-le et sortez. Il ne se calme toujours pas... Laissez-le pleurer 10 minutes, suivez la même méthode, et ainsi de suite jusqu'à ce que votre bambin s'endorme de lui-même.
Le rituel d'endormissement fait partie de l'évolution de l'enfant. C'est ainsi qu'il grandit, qu'il apprend à vaincre ses peurs et à faire face à des situations stressantes comme peuvent l'être le noir et le silence d'une maison. Avec un rituel, votre petit parviendra à dormir en toute quiétude, pour votre plus grand bonheur.
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience