• Maman
  • Enfants

Ces jouets indémodables qui font toujours fureur dans les familles

Article par , le 15/12/2011 à 17h25 , modifié le 15/12/2011 à 17h32 0 commentaire

Cette année, il y a les jouets tendance et menacés de rupture de stock comme le poupon Cicciobello Bello, l'arène de combat des toupies Beyblade ou les poupées gothiques Monster High.

Mais tous les ans, il y a aussi les jouets et les jeux qui font de la résistance depuis des générations et qui se retrouveront une nouvelle fois au pied du sapin de Noël pour le plus grand plaisir des enfants mais aussi des parents. Ce sont les jouets qui traversent les époques et les modes comme Lego, Playmobil ou encore Barbie. Le plus de ces jouets... Ils s'adaptent au goût du jour pour les enfants.

"Ce sont des produits à partir desquels l'échange entre l'adulte et l'enfant est plus facile, on peut partager, parce qu'on a vécu la même chose (...). On se rappelle ses images d'enfance et il s'agit de valeurs sûres lorsque l'on veut faire un cadeau surprise, c'est plus facile de ne pas se tromper" estime Franck Mathais, porte-parole du magasin de jouets La Grande Récré. Selon Dominique Jullien, directrice marketing de Toys'R'Us, les jouets transgénérationnels continuent à plaire pour plusieurs raisons : ils sont relativement simples, ils sont bien ancrés dans la société depuis des générations et les marques continuent de travailler leurs gammes, leurs collections.

Ces jouets, qui ont toujours la cote au 21ème siècle, se remettent régulièrement au goût du jour. Franck Mathais précise : "Dans les années 80, Barbie roulait en cabriolet coupé Jaguar, aujourd'hui en Fiat 500 qui figure dans le top 10 des ventes de la Grande Recré tout comme la maison de ville de Playmobil". De son côté, Hasbro, qui fabrique notamment le Monopoly, lance tous les ans des nouveautés. Par exemple, cette année, il propose une version électronique. En plus, les marques se jettent sur les gammes sous licence. Le danois Lego, qui a des accords de licence avec le réalisateur George Lucas depuis les années 1990, bénéficie lui-même du caractère transgénérationnel de la licence Star Wars.

Ces jouets, autrefois réservés aux chambres d'enfant, envahissent désormais les cours de récréation. Il y a en effet les toupies à construire Ninjago de Lego et les Fi ?ures (vous avez bien vu) chez Playmobil qui prennent place dans les cartables entre les fournitures scolaires. Les Fi ?ures sont des sachets pour les filles et les garçons permettant d'assembler de petits personnages.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience