• Maman
  • Enfants

Calendrier vaccinal 2013 : ce qui change pour nos enfants

Article par Julie MARTORY , le 23/04/2013 à 13h50 0 commentaire

Le 16 avril dernier, le Ministère de la Santé a présenté le nouveau calendrier vaccinal. On fait le point sur ce qui change pour nos enfants côté vaccins.

Vaccin DTPCa et Hib : une injection en moins
La primovaccination contre la diphtérie (D), le tétanos (T), la coqueluche (Ca), la poliomyélite (P) et les infections invasives à Haemophilus influenza de type b (Hib) passe de 3 injections (deux injections à 2 et 4 mois puis un rappel à 11 mois) contre 4 injections dans l'ancien calendrier (trois injections à un mois d'intervalle suivies d'un rappel entre 16 et 18 mois). Ce qui signifie donc un vaccin de moins pour votre boutchou ses premiers mois. « L'expérience de quatre pays européens (Suède, Danemark, Finlande et Italie), qui ont mis en place et démontré l'efficacité d'un schéma simplifié (2 doses plus 1 rappel), et une meilleure connaissance de la durée de protection des vaccins ont conduit à ce changement. », assure le Ministère de la Santé

Pour la coqueluche, un rappel est désormais recommandé à 6 ans, en même temps que le rappel pour le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (vaccin DTCap). Pour ce vaccin, un second rappel est recommandé entre 11 et 13 ans.

Vaccin ROR : à 12 mois pour tous
Auparavant recommandée dès 9 mois pour les enfants gardés en collectivité, la première injection du vaccin ROR (rougeole, oreillon, rubéole) est désormais recommandée pour tous les enfants, quel que soit leur mode de garde, à 12 mois, avec une seconde injection à 16-18 mois. "En dehors des périodes épidémiques telles qu'observées en France entre 2008 et 2011, le risque de contracter la rougeole n'est pas plus élevé chez un nourrisson admis en collectivité que chez un nourrisson bénéficiant d'un autre mode de garde. Des études récentes ont par ailleurs montré que la réponse immunitaire au vaccin rougeoleux est significativement inférieure chez les nourrissons vaccinés à l'âge de 9 mois, comparée à celle obtenue chez ceux vaccinés à l'âge de 12 mois", explique le Ministère de la Santé.

Cette première injection du ROR pourra se faire en même temps que le vaccin contre les infections invasives à méningocoque de type C, désormais recommandé à 12 mois, contre 13-15 mois dans l'ancien calendrier.

Des ajustements au niveau des rappels
Concernant l'hépatite B (VHB) et les infections invasives à pneumocoque (PnC), le rappel est avancé à l'âge de 11 mois (soit trois injections, à 2, 4 et 11 mois).

Vaccin HPV : âge abaissé
Le vaccin contre les infections à papillomavirus humain (virus impliqué dans le cancer du col de l'utérus) est désormais recommandé chez les jeunes filles entre 11 et 14 ans, contre 14 ans dans la précédente version du calendrier vaccinal. Les données scientifiques montrent que la réponse immunitaire est meilleure lorsque le vaccin est administré avant 14 ans plutôt qu'après », précise le Ministère de la Santé.
Source :

Site du Ministère de la Santé : www.sante.gouv.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience