• Maman
  • Enfants

Baccalauréat : 10 conseils avisés pour parents stressés

Article par Laura EL FEKY , le 17/06/2013 à 08h00 , modifié le 19/06/2013 à 17h06 0 commentaire

Dernière ligne droite avant l'examen. La philosophie ouvrira, comme chaque année, le bal des épreuves. La tension des candidats est à son comble, sans parler de celle des parents ! Parents stressés, révisez les bases d'un comportement serein pour accompagner au mieux votre jeune pendant le bac.

1/ Poser des limites. C'est normal pour un élève de terminale d'être stressé mais gare à ceux qui ne savent pas gérer ce stress. Soyez là pour le canaliser afin que la mauvaise ambiance ne règne pas sur toute la famille.

2/ L'aider dans la méthodologie. Tout examen nécessite une organisation optimale de son travail. Les lycéens ne possèdent pas toujours cette méthodologie. Donnez-lui des conseils, en matière de surlignage élaboration de fiches et techniques de révision, à lui de les respecter s'il le souhaite.

3/ Lui conseiller de s'entraîner. Si à quelques semaines du jour J votre futur bachelier ne sait plus comment s'y prendre, proposez-lui de lui de réviser avec des annales et de s'entraîner à faire des petits exercices corrigés.

4/ L'aider à comprendre ses erreurs. Encouragez-le à vous montrer ses copies de l'année et ensemble, essayez de comprendre ses points faibles et les erreurs qui reviennent souvent. Cela l'aidera à comprendre ses erreurs et à mieux y remédier.

5/ Le laisser se détendre si son temps est bien organisé, c'est important qu'il puisse souffler par moment. Encouragez-le à organiser son temps et à couper ses révisions par une heure de sport ou une heure de sortie avec ses amis. Il se sentira mieux et cela pourra l'aider à être plus efficace dans son travail.

6/ régime alimentaire. Veillez à ce que son alimentation soit saine, à faire des repas pas trop lourds, mais qui lui tiendront au corps. Privilégiez les aliments qui ont la réputation de booster concentration et mémoire (poissons, fruits secs...).

7/ Favorisez un climat agréable. Mettez de côté tous les éléments secondaires pendant les quelques semaines avant le bac afin d'éviter toute disputes inutiles.

8/ Tout est dans la mesure. C'est bien de se sentir concerné par les études de son enfant mais gardez en tête que ce n'est pas vous qui passez le bac. N'en faites pas trop sinon cela risque de l'agacer et il ne se sentira plus impliqué.

9/ Facilitez-lui la vie : L'idée n'est pas de le gâter démesurément, mais simplement de le ménager. L'année de terminale est une année chargée, car le jeune doit également penser à son orientation et envoyer ses dossiers de candidature post-bac. Aidez-le dans les tâches purement administratives : photocopies des diplômes, envoi des courriers.

10/ Encouragez-le. Le stress est communicatif, ne lui transmettez pas vos angoisses mais essayez donc plutôt d'envisager les choses de manière positive. Dites-lui que vous avez confiance en lui. Savoir que ses parents croient en lui et le sentent capable, l'aidera à envisager l'examen de façon plus sereine et à mettre toutes les chances de son côté.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience