• Maman
  • Enfants

Alimentation de bébé : c'est parti pour la diversification !

Article par Quitterie Pasquesoone , le 13/05/2009 à 17h45 , modifié le 13/05/2009 à 18h06 0 commentaire

Votre tout petit commence à grandir et déjà il veut manger comme un grand. Compotes, purées de légumes, pas facile de savoir par où commencer. Alors pour réussir cette étape essentielle du développement de bébé, suivez le guide !

Quand commencer ?

En général, la diversification alimentaire peut commencer assez tôt, c'est-à-dire vers 4 mois. Tout doucement, vous pouvez donc commencer à introduire de nouvelles choses aux repas de votre bébé.  Bien sûr, le changement ne doit pas être radical c'est la raison pour laquelle il faut y aller en douceur. A cet âge là, votre bébé a encore besoin de ses biberons.
De plus, si vous sentez que votre enfant n'est pas prêt et qu'il rechigne devant les cuillères que vous lui tendez, attendez un peu avant de réessayer. Il est important de respecter son propre rythme.
 
A chaque âge ses besoins

Jusqu'à 3 ans, un enfant  a besoin de 500 ml de lait (ou autres laitages) chaque jour, sans dépasser les 800 ml. A cette base s'ajoutent différents aliments à intégrer au fil du temps et de sa croissance. La première année, voici les bases à connaitre :
 
De 4 à 6 mois
Jusqu'alors, votre enfant n'a goûté que le lait et le reste lui est totalement inconnu. C'est donc le moment de lui faire découvrir de nouvelles choses... Pour débuter, vous pouvez ainsi intégrer doucement des purées de fruits ou de légumes à ses repas, soit à la cuillère soit en les mélangeant directement dans son biberon. Il est en effet possible qu'il repousse les compotes dans un premier temps. Ne baissez pas les bras, au fil du temps, il appréciera de goûter toutes ces nouvelles saveurs ! 
 
De 6 à 8 mois
Maintenant que bébé a compris comment manger à la cuillère, ses repas vont pouvoir évoluer vers des plats un peu plus consistants. Mais attention, veillez toujours à lui proposer des préparations bien mixées. Il n'est pas facile de manger avec 3 dents !
Ainsi, vous allez pouvoir rajouter chaque jour un peu de protéines comme le poisson ou la viande, en toute petit quantité (environ 15g par jour, cela suffit amplement). Faites de même avec les matières grasses et ajoutez quelques gouttes d'huile d'olive ou de colza crues à ses purées. Niveau fruits et légumes, variez les plaisirs et les couleurs : il faut éveiller son goût.
Quant aux laitages, vous pouvez commencer à remplacer le lait du déjeuner ou du goûter par un yahourt, un petit-suisse, ou pourquoi pas, un peu de gruyère râpé fondu.
 
De 8 à 12 mois
Désormais votre bout de chou mange presque comme les grands ! Tous ses sens sont en éveil,  c'est donc le moment de tenter de nouvelles expériences... Sa dentition étant également un peu plus développée, vous pouvez commencer à introduire des petits morceaux écrasés à la fourchette. Pourquoi pas aussi un petit morceau de pain ou un biscuit ? Vous pouvez aussi lui faire goûter les féculents de temps en temps. Variez également les laitages tout en gardant la quantité quotidienne nécessaire.
Pendant cette période, commencez aussi à mettre ses repas sous le signe de la convivialité et installez-le à votre table, sur sa chaise haute. Essayez de lui confier sa cuillère et de le laisser se dépatouiller tout seul. S'il en met partout ou mange avec ses mains, tenez bon... ce n'est que passager. Il apprend !
 
Les quantités

Tout petit, la différence entre les quantités à donner aux filles ou aux garçons n'existe pas. Ils ont les même besoins. En revanche, donner à votre bébé, 4 repas par jour, dont un goûter, est indispensable pour tenir jusqu'au soir.
Pour la quantité, vous devez faire confiance à votre enfant, tout simplement. Lui même sait d'instinct ce dont il a besoin. Inutile donc de le forcer à finir son assiette. Il ne faut jamais faire de chantage ou de pression à la nourriture....Votre bébé doit manger ce dont il a besoin quand il en a besoin.
Attention, ceci ne signifie pas qu'il faille manger n'importe quoi à n'importe quelle heure... En fait, l'équilibre alimentaire se fait sur une semaine et non pas sur un repas. S'il ne mange pas bien à midi, il se rattrapera sur le goûter ou le dîner, à condition bien sûr de ne pas l'encourager à grignoter à longueur de journée...
Soyez donc sans crainte, un enfant ne se laisse pas mourir de faim. Tant que sa courbe de poids est satisfaisante, laissez les choses se faire naturellement. C'est la meilleure façon de lui offrir de bonnes bases pour le futur de ses relations avec l'alimentation.

Merci aux Editions Leduc.s
A lire : "Petits Pots maison pour bébé, de 4 mois à 3 ans", de Isabelle Lauras, diététicienne.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience