• Maman
  • Enfants

Alimentation : comment nourrir votre enfant entre 6 à 12 ans

Article par , le 21/02/2011 à 15h43 , modifié le 21/02/2011 à 17h28 0 commentaire

Entre 6 et 12 ans, l'alimentation de votre enfant est importante pour sa santé et son équilibre. L'environnement familial et scolaire joue un rôle important dans l'attitude d'un enfant vis-à-vis des aliments. Les habitudes alimentaires se prennent pendant l'enfance et l'adolescence.

Qu'importe l'âge, l'alimentation doit être variée et équilibrée. Elle permettra de bien grandir, de se développer mais aussi d'élargir  l'univers gustatif et alimentaire. Mais là aussi les besoins alimentaires varient d'un enfant à l'autre. Il faudra tenir compte de son poids, sa taille, sa vitesse de croissance et s'il pratique une activité physique.

Allez aux fourneaux !

Des repas réguliers et des collations saines sont généralement composés d'aliments riches en glucides, fruits et légumes, produits laitiers, viandes maigres, poissons, volailles, œufs, légumineuses et en graines oléagineuses. Ces aliments vont contribuer à une croissance appropriée.

A l'approche de l'adolescence, les besoins nutritionnels pour vos enfants sont d'abord conditionnés par le pic de croissance qui se vérifie durant la puberté (entre 11 et 15 ans chez les filles et entre 13 et 16 ans chez les garçons). Par conséquent, certains nutriments doivent retenir plus d'attention comme le fer et le calcium. L'une des recommandations nutritionnelles pour l'adolescent est d'augmenter l'apport d'aliments riches en fer comme les viandes maigres et le poisson mais aussi les légumineuses, les légumes verts, les graines oléagineuses ou les céréales complètes.

Ne pas "sauter" le petit déjeuner

Des études réalisées montrent en effet que le petit déjeuner est fréquemment "sauté" par les jeunes. Pourtant ce repas joue un rôle important dans la couverture des besoins énergétiques et nutritionnels. Il améliore notamment la concentration et les performances à l'école.

La collation et le goûter sont des repas importants

Une petite collation dans la matinée et un goûter permet de couvrir les besoins énergétiques nécessaires dans une journée. Ils vont en effet compléter l'alimentation de la journée en apportant en particulier du calcium. Le goûter est composé d'un fruit, d'un produit laitier, d'un farineux et d'une boisson (de préférence de l'eau).

En ce qui concerne les repas de midi et du soir, il faut intégrer de la viande mais surtout des farineux et des légumes. Fromage ou dessert ? Pourquoi pas les deux ! Mais si vous prenez du fromage, il faudra opter ensuite pour un fruit et non un autre laitage.

Répartir l'alimentation de l'enfant entre les différents repas

Un bon petit déjeuner, c'est quoi ? Il doit être composé d'un farineux, d'un produit laitier et d'une boisson.

Quelles boissons ?

Les enfants doivent également boire souvent surtout s'ils sont physiquement actifs. L'eau est un liquide vital pour l'organisme et n'apporte pas de calories. D'autres boissons comme le lait et ses dérivés ou les jus de fruits peuvent être servis aux enfants pour assurer une bonne hydratation. L'enfant doit boire au moins dix verres d'eau par jour. Les limonades, les sirops ou encore les thés froids contiennent trop de sucre et sont dépourvus d'autres éléments nutritionnels comme les vitamines ou les sels minéraux. Le thé froid et le cola contiennent de la théine ou de la caféine qui sont des substances excitantes.

"Bouder" les snacks

Les enfants et les adolescents ont trop tendance à fréquenter les snacks. Faire les bons choix alimentaires dès le plus jeune âge est un réflexe qui perdurera toute la vie.

La croissance nécessite des apports alimentaires particuliers en calcium et en protéines

Concernant le calcium, quatre portions de produits laitiers sont nécessaires entre 6 et 9 ans. Cinq portions quotidiennes doivent être proposées entre 10 et 12 ans.Concernant les protéines, une portion quotidiennes de 40 grammes de viandes ou de poisson est suffisante jusqu'à 12 ans.

Attention aux caries...

Des caries peuvent survenir à la suite d'une mauvaise alimentaire. En effet, les aliments sucrés et collants (bonbons, chocolats, sodas...), ingurgités entre les repas, peuvent entraîner l'apparition de caries. Après les collations, les enfants ne se brossent pas forcément les dents, il faut donc préférer les fruits frais, les produits laitiers et le pain. Pour prévenir l'apparition des caries, il faut bien sûr habituer votre enfant à se laver les dents après chaque repas.

A table, les enfants !

Un repas passé en famille permet de partager des moments, des retrouvailles et des discussions...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience