• Maman
  • Enfants

Adolescent : faire partie d'une bande, c'est bien ou pas ?

Article par Mathilde SEGUIS , le 04/12/2012 à 17h32 , modifié le 04/12/2012 à 18h08 0 commentaire

Au secours, votre ado n'a plus qu'un seul mot à la bouche "le groupe" ! Au départ rassurée de le savoir entouré d'une bande, vous avez désormais peur qu'il soit trop influençable. Que faire ?

Jamais sans mes copains
L'adolescence n'est un passage facile pour personne et si votre enfant fait partie d'une bande de copain, c'est même plutôt bon signe ! Ce qui vous gêne et vous n'êtes pas seuls, c'est que du jour au lendemain votre ado n'existe plus qu'au travers des « copains » ou de « la bande ». Malheureusement pour vous, il faudra vous y habituer : pour marquer une différence avec sa vie d'enfant, l'ado a besoin de se créer un cadre à l'extérieur de la famille dans lequel il existe à part entière. La bande c'est un cocon dans lequel il se sent bien et dont il a besoin, alors soyez patients !

Attention aux dérapages
Faire partie d'une bande peut être source de plus ou moins gros dérapages si votre ado ne sait pas encore s'affirmer. Connaissant bien votre ado, vous savez qu'il est très influençable, et vous avez peur qu'il se laisse entraîner dans des bêtises ou qu'il décroche en cours. Dans ce cas, soyez attentive à son attitude quand il rentre du lycée, s'il évite de parler de ses journées, si soudain vous ne recevez plus ses bulletins scolaires... inquiétez-vous et tentez d'en parler avec lui. Si cette tentative ne marche pas, renseignez-vous auprès de ses professeurs et éventuellement prenez rendez-vous.

Des amis pour la vie
Quand on est ado, l'amitié a beaucoup d'importance et les sentiments sont parfois exacerbés ce qui inquiète les parents. Malgré les mauvaises influences possibles, grandir et s'épanouir dans un groupe d'amis permettra à votre enfant de trouver sa place en tant qu'adulte. Et puis vous aussi n'avez-vous pas gardé des amis pour la vie ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience