• Maman
  • Enfants

6 aliments à ne pas donner à manger à un bébé

Article par Laura EL FEKY , le 27/05/2013 à 17h00 1 commentaire

Bébé entame son sixième mois, son alimentation peut alors commencer à se diversifier même si le lait doit rester l'élément de base. La phase de diversification alimentaire qui débute entre 4 et 6 mois, permet à bébé "d'élargir sa palette de goût, de saveurs et de textures" nous apprend le PNNS (Programme National Nutrition Santé). Malgré la grande capacité de découverte de bébé, celui-ci est encore fragile, il vaut donc mieux éviter certains aliments afin de ne pas risquer allergies, problèmes digestifs ou étouffement.

Bien cuire la viande ou le poisson
Carpaccio et sushi sont à bannir pour bébé car si pour vous c'est délicieux, l'intestin de bébé risque de ne pas être de cet avis. Afin de détruire les germes nuisibles présents dans la viande crue, il est important de bien cuire la viande.

Le gras
Question cuisson toujours, on modère les matières grasses, au maximum une noisette de beurre ou une cuillère à café d'huile par repas. On met de côté la friture, exit donc frites ou poissons panés.

Produits ou lait non pasteurisés
On bannit laits, fromages et tous les autres produits non pasteurisés car ils renferment des bactéries susceptibles d'entraîner des maladies graves, en particulier chez les personnes fragiles comme les jeunes enfants.

Les fruits à coques
Les noisettes, cacahuètes, amandes et autres fruits à coques, de par leurs petites tailles, présentent un risque élevé d'étouffement pour les enfants de moins de 3 ans.

Les laits végétaux
Chez l'enfant de moins de 1 an les laits, autres que lait maternel ou premier âge, type lait de soja ou lait d'amende ne doivent pas être utilisés. En effet, ils n'apportent pas les besoins nutritionnels spécifiques du bébé et peuvent entraîner des suites graves, selon l'Anses.

Le miel
Toujours chez les enfants de moins de 1 an, toutes sortes de miel est à éviter. En effet, un germe présent dans le miel peut présenter un réel risque pour les nourrissons, et peut entraîner une maladie rare mais grave, le botulisme infantile.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience