• Maman
  • Enfants

10 questions à poser à un(e) baby sitter potentiel(le)

Article par Caroline CROS , le 11/04/2013 à 12h50 , modifié le 13/01/2015 à 15h03 0 commentaire

Trouver la ou le baby-sitter idéal(e) est un véritable casse-tête. Vous aimeriez embaucher la perle rare : une personne qui saura choyer et distraire vos chérubins pendant votre absence, mais surtout, une personne ayant le sens des responsabilités. L'entretien préalable avec votre futur(e) baby-sitter est indispensable pour établir un premier contact. Mais comment évaluer son potentiel et ne pas se tromper ? Posez-lui les bonnes questions !

1/ Pourquoi a-t-il/elle choisi de faire du baby-sitting ?
Cette question est importante car elle va certainement vous éclairer sur les différentes motivations de la personne mais aussi sur sa maturité et ses qualités personnelles. Une réponse spontanée et pleine d'arguments vous permettra de savoir si cette personne aime réellement les enfants, mais aussi de la connaître un peu plus et de percevoir si elle a conscience des responsabilités qu'engendrent ce travail. Aimer les enfants est primordial pour faire du baby-sitting. C'est lors de cet entretien préalable que vous pourrez voir si cette personne est à l'aise avec vos enfants.

 

2/ A-t-il/elle déjà travaillé avec des enfants ?
Renseignez-vous sur son expérience afin d'évaluer ses compétences. Si cette personne a déjà travaillé avec des enfants ce sera pour vous un gage de sécurité en plus. Demandez-lui de vous expliquer dans quelles circonstances il/elle a été amené(e) à s'occuper d'enfants (colonie de vacances, baby-sitting, centre aéré ...), ce qu'il/elle a préféré faire, quels âges avaient les enfants et ce que cela lui a apporté. Si cette personne n'a pas d'expérience dans le milieu professionnel, demandez-lui si il/elle a des frères et sœurs ou encore des cousins qu'elle a l'habitude de garder.

 

3/ Quelles sont les qualités requises pour garder des enfants ?
Le baby-sitting semble être une activité simple et accessible à tous, pourtant, de nombreuses qualités sont essentielles pour remplir correctement ce rôle. Il ne suffit pas de s'installer devant la télé et laisser les enfants jouer dans leur chambre. C'est un vrai travail qui demande une grande patience, beaucoup de créativité, une entière disponibilité et un très grand sens des responsabilités. Assurez-vous que votre futur(e) baby-sitter est conscient(e) des qualités requises pour mener à bien sa mission et si il/elle les possède !

 

4/ Quelle est selon lui/elle une journée ou soirée type avec des enfants ?
Demandez-lui de vous raconter le déroulement d'une journée ou soirée normale en sa compagnie. Quelles sont les activités qu'il/elle a l'habitude de faire avec les enfants, aime-t-il/elle les jeux de société, que fera-t-il/elle s'il pleut toute la journée, est-il/elle prêt(e) à effectuer des tâches annexes (rangement, cuisine, devoirs, un peu de ménage ...) ... Assurez-vous que cette personne est dynamique et volontaire, et qu'elle saura répondre aux attentes de vos enfants.

 

5/ Comment gère-t-il/elle une situation d'urgence (l'enfant se blesse, un incendie se déclare ...?
Une blessure, un feu, une chute... Un incident cela peut arriver à tout le monde et à tout moment. Demandez-lui de vous expliquer ce qui est selon lui/elle une situation d'urgence, comment il/elle y fera face et si il/elle connait les numéros de téléphone d'urgence.

 

6/ Quelles sont les principales règles de sécurité ?
Gare aux dangers de la maison ! Faites ensemble le tour de la maison et demandez-lui pour chaque pièces à quels dangers sont exposés les enfants (prises, escaliers, coins de table ...) et quelles sont les règles de sécurité à exécuter. Observez sa réaction et testez ses connaissances en matière de sécurité. Profitez-en pour faire part de vos consignes et mises en garde et assurez-vous qu'il/elle saura respecter les règles et les interdits de la maison.

 

7/ Quels sont ses diplômes et qualifications (BAC, CAP, BAFA, Certificat des premiers secours ...) ?
Demander son niveau d'étude ne doit pas être une manière de juger cette personne mais plutôt d'évaluer si par exemple il/elle pourra aider votre enfant à faire ses devoirs, lui donner éventuellement des cours de soutien dans une matière en particuliers ou savoir si il/elle est titulaire d'un CAP petite enfance. Le BAFA et le certificat des premiers secours sont un énorme plus pour un/une baby-sitter.

 

8/ Est-il/elle couvert(e) par une assurance responsabilité civile ?
Généralement, vous restez responsables des dommages causés par vos enfants. Votre assurance intervient si vos enfants sont responsables d'un accident et si votre baby-sitter est responsable d'un dommage causé à un tiers. Cependant il est important qu'il/elle soit couvert(e) par une assurance responsabilité civile soit en étant rattaché à la RC de ses parents (attention à l'extension de garantie), soit en souscrivant une assurance personnelle.

 

9/ A-t-il/elle son permis de conduire / Possède-t-il/elle un véhicule ?
Peut-être que l'un de vos enfants participe à une activité le mercredi après-midi ou que vous aurez besoin un jour que votre baby-sitter récupère vos enfants à l'école. Assurez-vous qu'il/elle a son permis de conduire et demandez-lui si il/elle est véhiculé(e). Egalement, il est toujours plus rassurant de savoir qu'un(e) baby-sitter rentre tard le soir avec sa voiture plutôt qu'en transport en commun ou à pied.

 

10/ Quelles sont ses prétentions salariales ?
Demandez-lui son tarif horaire. Sachez que la rémunération minimum pour un(e) baby-sitter est de 7 euros net. Ce tarif pouvant aller jusqu'à 10 euros net selon l'heure de garde, le nombre d'enfants, l'expérience et les qualifications.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience