• Maman
  • Enfants

10 astuces d'une famille écolo pour vivre sans consommer

Article par Marilyne CLARAC , le 16/04/2009 à 11h16 , modifié le 14/10/2009 à 14h32 0 commentaire

Quelques gestes simples permettent de diminuer significativement notre impact sur l'environnement. Voici 10 trucs et astuces à mettre en place en famille pour réduire votre consommation et vos factures.

1. Partez travailler à pied ou à vélo

Vous n'êtes peut-être pas obligée de prendre la voiture pour aller travailler ou emmener vos enfants à l'école. Si la distance à parcourir est courte, privilégiez la marche à pied ou le vélo.
                                            
Trois avantages : vous gardez la forme, vous économisez de l'énergie et de l'argent.
En Effet sachez que le premier kilomètre parcouru en voiture consomme deux fois plus que les suivants et il vous faut une moyenne 8 minutes pour parvenir à garer votre véhicule.

2. Cuisinez intelligent

Pour concocter votre menu du jour, rendez-vous au marché bio si possible. Favorisez les produits locaux et les fruits et légumes de saison non importés. Plus goûteux, moins cher, ces derniers ont aussi nécessité moins de transport et donc moins de pollution.
Autre conseil : évitez d'acheter en grande quantité mais plutôt au fur et à mesure de vos besoins. Il y a plus de chances dans ces cas que les denrées ne finissent pas à la poubelle.
 
Dans la cuisine, pour faire bouillir ou cuire vos petits plats, placez un couvercle sur vos poêles et casseroles. La cuisson est ainsi plus rapide et consomme moins d'énergie. C'est le même constat si vous cuisinez à la cocote-minute. En plus les aliments conservent toute leur saveur, leurs vitamines et oligo-éléments.

3. Economisez l'électricité

Maintenant il n'y a plus d'excuse on sait qu'une télé en veille consomme de l'électricité. Pour ne plus vous préoccuper de chaque appareil électrique, branchez-en plusieurs sur une multi-prise équipée d'un interrupteur. Comme cela, vous pourrez tout éteindre d'un coup en partant le matin ou en allant vous coucher le soir.
 
Côté chauffage, tout d'abord nettoyez vos convecteurs une fois par an car la poussière n'optimise pas la chaleur. Et si vos appareils chauffant ne sont pas reliés à des thermostats, n'hésitez pas à prendre régulièrement la température des pièces. Sachez que la norme indique une température de 19°C dans les pièces à vivre et un peu inférieure (17-18°C) pour les chambres. Si vous avez des enfants en bas âge, optez pour une moyenne de 20°C.
 
Enfin remplacez vos ampoules à incandescence par celles à basse consommation. Autant vous y mettre tout de suite car seules celles économiques seront vendues à partir de 2013.

4. Consommez l'eau avec modération

Dans la salle de bains, refusez de prendre des bains qui consomment 250 litres d'eau. Une douche emploie seulement 50 litres d'eau. Vous pouvez aussi installer un stop-douche, un système équipé d'un bouton sur lequel vous appuyez pour arrêter l'arrivée d'eau pendant que vous vous savonnez. L'eau n'a pas coulé pour rien et la température est restée la même. Pour les toilettes, la consommation d'eau s'élève entre 10 à 15 litres d'eau. Pourquoi ne pas installer des toilettes sèches ? Le principe : après usage, vous jetez deux grosses louches de sciures ou de copeaux de bois. Le tout est récupéré dans une grande poubelle à vider au moins une fois par semaine. Le contenu vous servira à fabriquer votre propre compost.
 
Pour votre consommation d'eau de tous les jours, préférez l'eau du robinet à celle en bouteille qui produit de nombreux déchets. En France, l'eau du robinet est parfaitement potable mais si son goût vous dérange, faites l'acquisition d'un filtre pour votre robinet ou d'une carafe filtrante. Cette eau est 100 à 300 fois moins chère que celle minérale.
 
Si vous avez un jardin, l'idéal est de récupérer l'eau de pluie afin d'arroser sans consommer votre potager et vos plantes. Il existe des systèmes simples et faciles à fixer sous les gouttières. Pour l'arrosage, vérifiez la météo et en été faites-le aux heures les moins chaudes (très tôt le matin ou le soir) car l'eau s'évapore très vite sous l'effet de la chaleur.

5. Préférez les produits de toilette naturels

Parmi vos produits de toilette, si vous êtes une famille bio, vous devez forcément toujours avoir sous la main du savon d'Alep. Produit naturel composé d'huile d'olive et de baies de lauriers. Vous pouvez l'utiliser comme un savon classique, un shampooing une à deux fois par semaine, un masque pour le visage (humidifiez du savon dans votre main, massez et rincez).
 
Pour fabriquer un gel douche. Râpez un savon d'Alep, faites le chauffer dans une casserole avec un litre d'eau à feu doux. Ajoutez-y quelques gouttes d'huiles essentielles de lavande. Conservez cette potion dans un flacon.

6. Votre linge version écolo

Pour laver votre linge, préférez les noix de lavage. Fruits d'un arbre cultivé entre l'Inde et le Népal, ils sont ensuite séchés et décortiqués. Les coques sont alors disposées dans des sacs de toile, ce sont elles qui contiennent de la saponine (savon). Il suffit de les glisser dans le tambour pour avoir un résultat aussi doux et efficace qu'une lessive classique.
 
Il existe une astuce pour repasser plus vite et donc consommer moins d'énergie. On place du papier aluminium entre la housse et le matelas de la table à repasser, on humidifie légèrement les vêtements. La chaleur se réverbère et la corvée devient plus simple.

7. Prenez soin des déchets

Bien entendu, chez vous, vous devez avoir plusieurs petites caissettes utiles à tri des déchets. Mettez les ordures ménagères d'un côté et les déchets plastiques et bouteilles en verre de l'autre. Sortir les poubelles est maintenant un jeu d'enfant.
 
Comme vous le savez les sacs plastiques sont des déchets qui mettent 400 ans à se dégrader. Prenez donc l'habitude d'avoir toujours dans votre sac un petit cabas pour des courses improvisées. Vous pourrez aussi en acheter en caisse.

8. Vérifiez les étiquettes

Pour les appareils électriques, il est intéressant de vérifier leur consommation d'énergie avant de les acheter. Sur tous les produits une étiquette vous indiquera le taux d'énergie. Il est bas quand il porte la lettre A (couleur verte) et très élevé lorsqu'il il arrive à G (couleur rouge).
 
Il existe d'ailleurs un label nommé "Energy star" pour des appareils électriques performants et respectueux de l'environnement. Il y a aussi des processus de labélisation par exemple pour les produits alimentaires bio (AB, Eko, Demeter, Label Rouge, Naturland...), le bois et le papier (Apur, FSC).
 
9. Dégivrez régulièrement le réfrigérateur

Votre réfrigérateur est un des appareils de la maison qui consomme le plus d'énergie. Le dégivrage de votre frigo et même de votre congélateur est essentiel. Il doit être effectué tous les trois mois. Résultat : plus d'efficacité avec moins d'énergie. Un givre de 3 millimètres augmente de 30% votre consommation. Nettoyez les parois internes avec du jus de citron mélangé à de l'eau. Pour les éléments amovibles, lavez-les avec de l'eau tiède et un peu de liquide vaisselle ou du bicarbonate de soude.
 
Si vous devez acheter un nouveau frigo, prenez-le avec un congélateur coffre qui économise moins d'énergie qu'un modèle armoire. Et pour trouver sa place, ne choisissez pas un emplacement à côté des sources de chaleur comme le radiateur, le four, le sèche linge...
 
10. Achetez des vêtements "nature"

Habillez la famille version ecolo revient à s'informer sur le type de matières que vous achetez. La laine, la soie, le chanvre et le lin ne nécessitent moins d'arrosage, de soins et de produits chimiques que les vêtements en coton par exemple. En revanche nylon, polyester et autres fourrures sont bannis des mamans nature. De nombreux labels certifient désormais la qualité écologique des habits : Eko, RvA, KbA...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience