• Maman
  • Bébés

Soigner les petits bobos des nourrissons

Article par A. AUCHER , le 28/05/2008 à 15h53 , modifié le 04/07/2008 à 15h29 0 commentaire

Lorsque bébé paraît, nous découvrons avec lui la magie de la vie, mais également des petits bobos qui nous semblent parfois difficiles à gérer... S'ils sont traités très rapidement, la plupart ne nécessitent pas de consultation médicale. Nos conseils pour soigner ces petits bobos.

L'érythème fessier
Les petites fesses de bébé rougissent et deviennent sensibles : il s'agit d'une irritation de la peau liée soit à l'humidité et à l'acidité provoquée par ses selles et urines, soit par une poussée dentaire. Rien de grave, rassurez-vous, mais il faut s'en préoccuper tout de suite afin que votre petit bout de chou souffre le moins possible.
Les soins : pour soigner l'érythème fessier, rien ne vaut une hygiène irréprochable !
Changez la couche de votre bébé dès que besoin, privilégiez l'eau tiède aux lingettes et, en cas de selles, nettoyez-lui les fesses délicatement avec un coton imbibé d'eau et de savon très doux (type savon de Marseille). Ne lui remettez pas une couche propre sans avoir séché les parties concernées. Vous pouvez également lui appliquer une pommade spéciale rougeurs (en vente sans ordonnance). En été, laissez-le les fesses à l'air le plus souvent possible. Les rougeurs disparaîtront aussi vite qu'elles sont apparues. Si elles persistent, demandez conseil auprès de votre pédiatre.
Pour prévenir les érythèmes fessiers, massez votre bébé avec de l'huile d'amande douce. C'est également très bon pour hydrater le reste de son corps.
 
Les régurgitations
La plupart des nourrissons ont des régurgitations. Ce sont des remontées de lait qui surviennent généralement après le biberon, au moment du rot, et n'ont le plus souvent aucune incidence sur la prise de poids de votre bébé.
Les soins :  pour diminuer les régurgitations, rehaussez légèrement le matelas de votre bébé, faites-lui faire plusieurs rots, évitez la position assise et ne le forcez pas à terminer ses biberons mais proposez-lui plus souvent du lait.
Votre pédiatre (ne changez pas de lait sans lui en parler) pourra également vous conseiller un lait infantile "épaissi". Dans certains cas, ces reflux de lait font souffrir le bébé et il peut s'agir d'un problème de mauvaise fermeture du clapet de l'estomac. Consultez rapidement votre médecin qui vous indiquera les mesures à prendre pour soulager votre bébé. Ces soucis sont passagers et disparaissent généralement entre le 6ème et 12ème mois.
 
Les coliques
Les nourrissons éprouvent parfois de violentes douleurs à l'abdomen, on ne sait toujours pas quelle en est la cause. Si votre bébé pleure alors qu'il est repus, que sa couche est propre,  que tout vous semble normal, alors il souffre probablement de coliques.
Les soins : il n'existe pas de remède miracle pour soigner les coliques. Câlinez votre bébé, rassurez-le en lui parlant tout doucement, massez-lui le ventre, proposez-lui la tétine ou le pouce et... attendez que cela passe !
Parlez-en tout de même à votre praticien pour qu'il vous confirme que ce sont bien des coliques. Généralement, à partir de quatre mois, les coliques disparaissent.
 
La diarrhée
La diarrhée est assez fréquente chez les nourrissons, qui sont très sensibles aux changements climatiques ou d'alimentation. Les poussées dentaires peuvent également déclencher ce trouble.
Les soins : le risque principal de ces crises passagères est la déshydratation. Proposez donc très régulièrement de l'eau à votre bébé. S'il a commencé la diversification alimentaire, supprimez-lui les laitages et mettez-le au régime riz (eau de cuisson du riz) et purée de carottes. Dans le cas contraire, donnez-lui un lait infantile spécifique.
Si la diarrhée persiste et que votre bébé commence à perdre du poids consultez très rapidement un médecin.
 
La constipation
Il arrive très fréquemment que les nourrissons souffrent de constipation.
Les soins : pour soulager votre bébé, massez-lui le ventre. S'il n'a pas encore passé le cap de la diversification alimentaire, votre médecin vous conseillera un lait infantile spécifique et une eau riche en minéraux qui favorise le transit intestinal. S'il a plus de six mois, proposez-lui lui des aliments riches en fibres et supprimez temporairement les carottes, le riz et les féculents.
Au-delà de trois jours de constipation et si votre enfant commence à souffrir de l'abdomen, consultez votre pédiatre.
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience