• Maman
  • Bébés

Grossesse : 9 mois sous le signe de la détente

Article par Cyril-Claire COURNOYER , le 21/02/2008 à 12h34 , modifié le 21/02/2008 à 13h52 0 commentaire

Fatigue, anxiété, petits maux divers ... Les soucis de la grossesse ne sont pas une fatalité. Plurielles vous propose 9 pistes pour vivre au mieux ces 9 mois.

Nagez
Le sport en général permet de rester en forme. Il tonifie la masse musculaire, améliore la respiration et amoindrit les douleurs dorsales. Mais attention, ne forcez jamais et bannissez toute activité violente.
La natation est particulièrement indiquée. En plus de tonifier le dos, les exercices en piscine améliorent le retour veineux, la musculature abdominale et l'endurance. Pour couronner le tout, ils apportent une vraie détente et une sensation de légèreté (surtout en fin de grossesse !).
Renseignez-vous, la plupart des piscines proposent des cours d'aquagym spécialement conçus pour les femmes enceintes. Une bonne occasion pour discuter avec d'autres futures mamans !

Dormez
Insomnies, crampes nocturnes, pauses pipi, aigreurs d'estomac, ventre encombrant... Difficile de bien dormir en fin de grossesse !
Pour limiter les désagréments, évitez les excitants et les aliments acides, susceptibles de provoquer des aigreurs d'estomac (plats en sauce, crudités, épices, agrumes...). Concoctez des dîners légers et digestes et prenez le temps de digérer avant de vous coucher.
Pour vous détendre, rien de mieux qu'un bon bain chaud ou un massage de votre chéri.

Enfin, couchez-vous sur le côté gauche : cela évite de faire pression sur la veine cave qui ramène la circulation sanguine du bas du corps vers le cœur, et passe à droite de l'utérus. On conseille également de placer un oreiller sous le genou droit.

En cas de crampe, massez longuement le muscle douloureux et maintenez la jambe bien tendue en tirant les orteils vers vous. Si ces douleurs sont trop fréquentes, parlez-en à votre médecin qui pourra vous prescrire un traitement à base de magnésium et de vitamine B.

Dorlotez votre corps en institut
Vous pouvez commencer des séances de massage dès le début de la grossesse. Ceux-ci tonifient l'épiderme et favorisent le sommeil. Ils peuvent aussi soulager le dos et les jambes dans les derniers mois. Et bien évidemment, ils procurent un immense bien-être.
Dans un premier temps, vous pouvez demander à votre esthéticienne un soin modelage visage, jambes, mains. Puis tentez un massage latéralisé, allongée sur le côté et maintenue par des coussins. Tout le corps y passe, puis vous changez de côté et c'est reparti.
Pour un coût moyen de 45 € (non remboursés), un vrai moment de détente.

Positivez grâce à la sophrologie
L'objectif de la sophrologie est de vous aider à trouver un bon équilibre physique et mental, favorable au bon déroulement de la grossesse. Vous pouvez commencer dès le cinquième mois. Cette discipline enseigne la concentration, la contemplation et la méditation. La relaxation obtenue cède souvent la place à un état proche de l'endormissement. Mais il faut savoir que cette méthode demande pas mal d'investissement personnel (entraînement quotidien de 20 minutes).
Comment ça se passe ? On peut pratiquer la sophrologie individuellement ou en groupe. Que l'on soit assise ou debout, le travail se compose d'exercices sur la respiration, les gestes et les souvenirs positifs. On visualise une situation agréable afin de relâcher les tensions psychiques.
Les séances durent entre 45 minutes et 1h30 pour un coût moyen de 65 €. Elles ne sont pas remboursées, sauf si vous êtes suivie par un médecin sophrologue ou une sage-femme dans le cadre de la préparation à la naissance.

Harmonisez-vous avec le yoga
Visant à établir une harmonie entre le corps et l'esprit, la pratique du yoga s'est largement popularisée dans le cadre de la grossesse. En effet, les positions sont particulièrement adaptées à la femme enceinte : étirement de la colonne vertébrale, bascule du bassin vers l'arrière pour diminuer la cambrure lombaire, travail des muscles du périnée...
Enfin, cette discipline apprend à se détendre entièrement. Comme la sophrologie, les séances peuvent être partiellement remboursées lorsqu'elles sont pratiquées dans le cadre de la préparation à la naissance. Environ 15 € le cours d'une heure.

Pour trouver les adresses des centres, renseignez-vous auprès de la fédération Française de Yoga, 11, passage Saint Pierre-Amelot, 75011 Paris. Tel : 01 47 00 26 12.

Adoptez l'homéopathie
Au cours de la grossesse, l'homéopathie peut aider à résoudre certains petits désagréments : troubles du sommeil, problèmes de circulation, hémorroïdes... N'hésitez pas à faire part à votre médecin de vos contrariétés, il pourra vous prescrire un traitement adapté et efficace. Il existe même des " kits grossesse " pour traiter les petits maux les plus courants.

Exemple : Ipeca 9CH pour les nausées, silicea 9 CH pour la déminéralisation accompagnée d'un manque de confiance en soi, Colocynthis 5 CH pour les spasmes et les contractions, Actaea racemosa 5 CH associé à Caulophylum 5 CH pour dilater le col au moment de l'accouchement.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience