• Maman
  • Bébés

Bébés prématurés : quelques conseils

Article par Cyril-Claire COURNOYER , le 10/12/2007 à 14h40 , modifié le 10/12/2007 à 16h18 0 commentaire

Chaque jour, près de 180 bébés naissent prématurément en France, ce qui représente environ 65 000 naissances par an soit 8,1%. Quelques précautions à suivre pour faciliter son retour à la maison.

Quand bébé est-il considéré comme un prématuré ?
Est prématurée toute naissance qui survient avant 37 semaines
d'aménorrhée (SA), soit 35 semaines de grossesse.
On distingue une prématurité moyenne (de 32 SA* à 36 SA+ 6 jours), une grand prématurité (28 à 31 SA + 6 jours) et une très grande prématurité (avant 28 SA).
Durée d'une grossesse à terme : 41 semaines d'aménorrhée, soit 39 semaines de grossesse.
 
Son retour à la maison
La chambre
Les anciens prématurés sont plus à risque de développer un asthme, surtout s'ils ont eu une assistance respiratoire durant la période néonatale. Leurs bronches sont plus sensibles aux agressions extérieures, il est important de les protéger.
  • Sa chambre doit être régulièrement aérée, le ménage souvent fait.
  • Il faut éviter de mettre trop de peluches dans son lit et il faut laver celles-ci régulièrement.
  • Il est inutile de surchauffer sa chambre.
  • Il faut proscrire toute fumée de tabac dans la maison.
  • La literie doit être de bonne qualité : éviter la laine et les plumes allergisantes ; le matelas doit être ferme bien jointif avec les bords
    du lit (proscrire les couffins trop mous dans lesquels l'enfant peut
    s'enfouir). Couettes, couvertures et oreillers sont dangereux au cours de la première année : préférer le pyjama et sur-pyjama.
  • Coucher votre enfant sur le dos.
 
Son alimentation
Les prématurés ont des besoins spécifiques pour leur permettre une croissance optimale et un « rattrapage » de leur retard afin d'acquérir après quelques mois des mensurations (poids, taille, périmètre crânien) en rapport avec leur âge réel.
  • Il existe des laits spécifiques pour les prématurés, généralement prescrits jusqu'à l'âge de 3 mois (ou au minimum jusqu'à ce que l'enfant atteigne le poids de 3 kg).Votre pédiatre pourra parfois dès 3 mois prescrire un lait 2ème âge plus riche que le lait 1er âge.
  • Si vous allaitez, il vous sera, dans certains cas, recommandé de remplacer une à deux tétées par un lait synthétique pour prématuré afin d'optimiser sa croissance : respectez cette recommandation même si vous avez une lactation abondante.
  • La diversification de l'alimentation (introduction des légumes, fruits...) ne doit pas être trop précoce (pas avant 5, 6 mois). Ceci afin de le protéger contre le développement d'éventuelles allergies et de favoriser sa croissance (le lait est plus nutritif que les légumes ou les fruits !).
  • Un supplément de vitamines est nécessaire : vitamine D dans tous les cas, vitamine A, E, C et K si vous allaitez ; et aussi fer le plus souvent, acide folique parfois.
     

Des ressources
Si votre bébé est prématuré, n'hésitez pas à consulter :
SOS Préma.com
La Maison des Associations
2 bis, rue du Château - 92200 Neuilly-sur-Seine
www.sosprema.com
Permanence le mardi de 13h00 à 17h30 à La Maison des Associations
Tél: 01.55.61.91.20
Des réponses aux questions des adhérents par mail grâce à un réseau
de professionnels spécialisés: info@sosprema.com
 
Merci au docteur Magny pour sospréma, auteur du guide « votre bébé est arrivé en avance ».
 
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience