• Maman
  • Bébés

Les bébés et l'eau : le point sur la sécurité

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 10/07/2006 à 10h17 , modifié le 15/04/2009 à 18h55 0 commentaire

Jean-Denis Marin, maître nageur, père de famille et membre de la FAEL (Fédération des activités aquatiques d'éveil et de loisirs) fait le point sur la sécurité des tout-petits dans l'eau.

A partir de quel âge peut-on mettre un enfant dans l'eau ?
Dès sa naissance, les parents baignent leur bébé dans une eau à 37 °. Pour l'emmener à la piscine, il faut attendre la deuxième vaccination DT polio, vers 4 mois en général.
Au bord de la mer, tout dépend de la température de l'eau. Attention à ne pas baigner un tout petit dans de l'eau froide et à ne pas l'exposer au soleil. Avant l'âge d'un an, la plage n'est pas très recommandée.

Combien de temps ?
Jusqu'à 6/7 mois, on ne doit pas laisser un enfant plus d'une demie heure dans l'eau à 32 °.
En deçà de cette température, le bain ne doit pas excéder une dizaine de minutes, car l'échange thermique se fait alors au détriment de l'enfant qui refroidit très vite.
Jusqu'à 18 mois les bébés ne savent pas lutter contre le froid, c'est pourquoi l'eau devra être aux alentours de 32°C (température de la peau de bébé).
A partir de 2/3 ans, l'enfant est plus actif dans l'eau et peut rester un peu plus longtemps.
Mais quel que soit son âge, dès les premiers signes (pâleur, lèvres violettes, marbrures sur le corps) il faut le sortir de l'eau, le réchauffer et lui donner quelque chose à manger.

Y a-t-il des contre-indications ?
Oui. En cas de problèmes respiratoires ou cardiaques, sensibilité de la sphère ORL (otites à répétition) ou d'infections cutanées. Mais avant qu'un enfant ne vienne en piscine, nous préconisons une visite médicale de non contre-indication.

Les vaccins
Avant un premier bain en piscine, un bébé doit avoir reçu la deuxième vaccination DT polio. Les pédiatres l'administrent entre les 3 et 5 mois de l'enfant.

Faut-il mettre des bouées ?
Avec ou sans bouée, la présence des parents est toujours indispensable car l'enfant a besoin du contact avec ses parents pour se sentir en totale confiance.
D'un point de vue sécuritaire, les brassards et autres bouées ne doivent pas déresponsabiliser les parents. Dès qu'il y a une piscine ou au bord de la mer, une personne doit être désignée pour faire la surveillance, même pour les grands enfants qui savent nager (un enfant peut se cogner dans une piscine).
Les bouées peuvent entraîner des drames. Elles ne doivent en aucun cas se substituer à une surveillance adulte.

Et côté confort ?
On peut conseiller de mettre à son enfant une couche culotte spéciale Little Swimmers de Huggies afin de retenir une éventuelle catastrophe.

  • Pour trouver l'adresse d'une piscine labellisée où se pratique en toute sécurité l'activité bébé nageur, visitez le site de la FAAEL : www.fael.asso.fr 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience