• Mode
  • Saga des marques

Roberto Cavalli, la saga de la marque

Article par Elsa DOLADILLE , le 26/05/2010 à 14h38 , modifié le 28/12/2010 à 11h27 0 commentaire

Fashionista branchées en quête d'originalité, réjouissez-vous, votre créateur préféré est à l'honneur ! Vous vénérez le style bien particulier de Roberto Cavalli et on le comprend, mais connaissez-vous son histoire ?

Qui n'a jamais entendu parler de l'agitateur de la mode Roberto Cavalli ? Ses créations chatoyantes, explosives, extravagantes mettent un petit grain de folie dans des défilés haute-couture parfois un peu trop stricts à notre goût. On craque tout particulièrement pour ses imprimés d'inspiration bohème ou animale, ses incrustations cuirs qui réveillent la fashionista anticonformiste qui sommeille en nous. Ce petit génie de la mode méritait bien une saga dédiée !
 
Tout semblait prédestiner le jeune Roberto Cavalli à une carrière artistique : né en 1940 à Florence, capitale historique de l'art italien, il développe dès son enfance un sens esthétique particulier. Après des études à l'Institut d'Art de Florence, il choisit de se spécialiser dans l'impression sur textile.
 
En 1966, il ouvre une manufacture d'impression textile où il créée ses premiers modèles. Pas question pour cet anticonformiste de proposer des créations conventionnelles, il veut se distinguer par son approche singulière de la mode. En quête permanente de nouvelles solutions techniques qui lui permettront de se réinventer, il dépose au début des années 70 un brevet d'impression sur cuir révolutionnaire, permettant des associations de matières encore jamais vues. Repéré par Hermès et Pierre Cardin,  intéressent de près à ce procédé révolutionnaire, Roberto Cavalli continue néanmoins de développer ses collections personnelles, espérant un jour être reconnu comme designer à part entière.
 
Au début des années 70 c'est chose faite : ses créations séduisent une clientèle jeune et rebelle en quête d'originalité. Sophia Loren, Brigitte Bardot, toutes sont adeptes de Cavalli et contribuent à la notoriété du jeune designer. Créateur préféré des stars du rock et du hip-hop, il commence à organiser des défilés et ouvre dans la foulée sa première boutique à St Tropez.
 
Roberto Cavalli épouse au début des années 80 Eva Düringer, jeune reine de beauté autrichienne, et s'éloigne quelques temps des défilés pour se consacrer à sa famille. La concurrence en profite pour s'imposer sur le créneau. Versace et Jean-Paul Gaultier remplacent alors Roberto Cavalli dans le cœur des modeuses.
 
Pendant près de dix ans, Roberto Cavalli peine à reconquérir ses adeptes ; sa ligne d'imprimés à motifs d'inspiration animale lui vaut un petit regain d'intérêt, mais c'est en 1994 qu'il revient réellement sur le devant de la scène grâce à une ligne de jeans stretch à l'aspect vieilli, usés aux grains de sable. Les stars se les arrachent : Madonna, Kate Moss ou encore Naomi Campbell deviennent des clientes régulières de Roberto Cavalli. Paris, Venise, Milan ou encore New-York voient bientôt s'ouvrir leur propre boutique Roberto Cavalli.
 
En 1998, Roberto Cavalli lance sa première collection de prêt-à-porter masculin. La même année, la ligne Just Cavalli voit le jour : des créations dans le plus pur style Cavalli mais à des prix relativement abordables, pour le plus grand bonheur des fashionista moins fortunées.
 
Deux ans plus tard, Roberto Cavalli sort des sentiers de la mode pour se lancer dans la restauration : après avoir rénové le Bar Giacosa, il ouvre le Just Cavalli Caffé à Milan. Suivra ensuite le Cavalli Club, haut lieu des nuits branchées florentines.
 
En 2007, Roberto Cavalli dessine une collection pour H&M. Une occasion unique pour nous autres, modeuses fauchées de porter du Cavalli à prix mini !
 
Il est bien loin le temps de la petite manufacture textile des débuts : aujourd'hui, Roberto Cavalli a fondé un véritable empire du luxe, distribuée dans plus de 50 pays et qui possède des boutiques dans les plus grandes villes du monde. Dont le nouveau flagship store de Paris, rue St Honoré : sept étages de 200 m² chacun, véritable lieu de perdition pour les adeptes que nous sommes !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode

PHOTOS DE Roberto Cavalli
Toutes les vidéos et photos de Roberto Cavalli »
VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience