• Mode
  • Saga des marques

Louis Vuitton, la saga du monogramme LV

Article par Sophie Bourgeois avec agence , le 09/05/2009 à 20h05 , modifié le 28/12/2010 à 11h42 0 commentaire

Sans cesse copiée et jamais égalée, la maison Vuitton qui a plus de 150 ans est le "numéro un" du luxe dans le monde entier. Elle incarne l'élégance à la française... Portrait d'une marque en constante innovation.

Louis Vuitton naît en 1821, à Chabouilla, un petit village de 150 âmes dans le Jura. À 16 ans, sans le moindre sou en poche, il part à Paris à pied pour y tenter sa chance, il devient apprenti malletier dans une petite fabrique où son travail consiste à emballer les bagages des gens fortunés.

Avec le développement des transports, le tourisme est alors en plein essor. Il comprend que les classes aisées et aristocratiques ont besoin de bagages innovants et légers. En 1852, son savoir-faire est remarqué par l'impératrice Eugénie dont il emballe les bagages, c'est elle qui le fera connaître auprès de l'aristocratie de l'époque.

"Luxe, fonctionnalité, innovation", la révolution du bagage.
Louis Vuitton veut faire des bagages l'accessoire le plus luxueux et le plus pratique. Il abandonne le concept démodé des coffres et invente la malle plate avec des poignets Vuitton : pratique, chic, résistante et empilable, elle révolutionne le transport des malles de l'époque qui avaient un couvercle rond.

Son premier magasin, il le crée en 1854, rue Neuve des capucines près de la place Vendôme à Paris. L'atelier est basé à Asnières-sur-Seine, où il  emploie une vingtaine d'employés.
Dans les années 1850, Louis Vuitton opte pour une toile collée au bois, de  couleur "gris Trianon", elle est plus légère que le cuir et devient complètement imperméable une fois vernie.

En 1889, lorsque les premières contrefaçons apparaissent sur le marché, il crée alors une nouvelle toile en damier avec l'inscription "Marque Louis Vuitton déposée". En 1896, son fils Georges prend la relève. Son coup de génie : la célèbre toile monogramme (en cuir et toile) LV qui symbolisera la marque : à la fois solide et souple, elle est totalement imperméable. La fameuse toile s'est récemment déclinée en version multicolore, en cuir vernis et même en jean.

En 1896, son fils Georges, pour lutter contre les copies, signe le monogramme LV et crée des dessins sur la toile dont on ignore encore la source d'inspiration. Dans les années 50, Gaston-Louis Vuitton met au point une nouvelle toile à base de lin, de coton et de PVC qui permet d'être utilisée pour des bagages souples et crée une nouvelle toile griffée  qui connaît un succès commercial énorme : les ventes de la maison sont  dopées et la marque devient alors synonyme de luxe moderne.

En 1977, l'enseigne devient une multinationale grâce à Odile Vuitton, l'une des filles de Gaston-Louis. En 1989, Bernard Arnault tire profit d'une mésentente au sein de la famille pour prendre le contrôle de la société, le groupe diversifie alors sa production en développant les lignes d'accessoires, chaussures, horlogerie...

Avec le groupe LVMH, la maison Vuitton gagne en prestige et fait appel à des artistes renommés pour ses collections. De grandes stars ont également prêté leur image à la marque : de Jennifer Lopez à Madonna en passant par Sean Connery ou dernièrement Audrey Tautou...

Marc Jacobs, directeur artistique de la marque, œuvre depuis 1990 à consolider le rayonnement de Louis Vuitton à l'international. Il crée le monogramme verni et le graffiti en 2001.

Louis Vuitton incarne la maroquinerie de luxe et de prestige dans le monde entier. Il existe aujourd'hui plus de 300 boutiques de la marque dans le monde, son chiffres d'affaires dépasserait les 3 milliards d'euros ! Un record pour une maison de luxe.
 
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode

PHOTOS DE Louis Vuitton
Toutes les vidéos et photos de Louis Vuitton »
VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience