• Mode
  • Rencontres

Tara Jarmon : 20 ans de passion

Article par Aurore CHARLOT , le 27/02/2008 à 14h53 , modifié le 27/02/2008 à 14h59 0 commentaire

Derrière l'enseigne de mode se "cache" une femme passionnée par son métier. Une femme qui a donné son nom à une marque et qui travaille depuis deux décennies avec la même envie. Une créatrice à l'image de ses collections : féminine et élégante

Comment avez-vous débuté votre carrière ?
Tara Jarmon hiver 06-07D'origine canadienne, je suis venue en France lorsque j'étais étudiante en Sciences Politiques. J'ai découvert la mode en arrivant à Paris et j'y ai rencontré, à l'époque, mon futur mari et associé. C'est grâce à lui, déjà dans l'univers du prêt-à-porter, que j'ai découvert le milieu de la mode qui m'a passionné.
J'avais une vision bien précise des Françaises et du "chic parisien". Je n'ai pas été déçue lorsque j'ai découvert "la façon magnifique dont s'habillent les Françaises".

Avez-vous suivi une formation ?
J'ai appris sur le tas en regardant les modélistes. Puis, je me suis formée au dessin dans le cadre de la formation continue.
Je travaille beaucoup avec l'étranger - l'activité de Tara Jarmon en dehors de nos frontières représente environ 60 % du chiffre d'affaire de la marque. Souvent nous ne parlons pas la même langue, mais lorsque nous dessinons des modèles, nous nous comprenons tout de suite.

Travaillez-vous toujours avec votre mari ?
Oui, mon mari s'occupe essentiellement de la partie gestion mais il aime tout autant le style et reste bien présent dans cette activité.

Comment créez-vous ?
Tara Jarmon hiver 06-07Je ne suis pas forcément les tendances, je reste fidèle à mon style et à une certaine idée de l'élégance. Je crée des vêtements selon l'image que j'ai de la Française : une femme indépendante qui travaille.
J'aime beaucoup ce que je fais, je suis toujours passionnée par mon métier. Mon rêve est toujours le même : créer des vêtements pour les voir ensuite porter par des femmes.
Vous avez connu un succès fulgurant...
Nous avons tout de suite eu du succès même si les dix premières années nous avons progressé lentement. Le vrai boum a eu lieu quand nous avons ouvert nos boutiques en nom propre en 1995.

Quel est votre meilleur souvenir ?
A mes débuts : la première femme que j'ai croisée dans la rue habillée en Tara Jarmon. Cela m'a marqué et cela continue de m'émouvoir aujourd'hui quand je croise des femmes qui portent des modèles que j'ai dessinés.

Et votre pire souvenir ?
Je n'en ai pas qui me viennent en tête, mais à chaque présentation de collection, j'ai toujours la même peur : celle de n'avoir pas fait assez bien, que cela ne plaise pas.

Auriez-vous un petit conseil pour nos internautes ?
Toutes les femmes devraient revêtir des vêtements en jersey. C'est une matière très agréable, facile à porter.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience