Une créativité débridée

Article par Aurore CHARLOT , le 01/08/2006 à 15h30 , modifié le 02/08/2006 à 10h09 0 commentaire

Les couleurs et les tissus sont austères pendant l'après-guerre alors que le début des années 50 renoue avec la créativité (le tailleur semi-ajusté, la robe tunique et les robes du soir parées de broderies somptueuses).

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience