• Mode
  • Mon Homme

Mode Homme : Jusqu'où iront-ils ?

Article par Anthony Garcia , le 23/06/2010 à 14h29 0 commentaire

Alors que les défilés homme pour l'été 2011 ont commencé ce week-end à Milan, nous n'avons pas pu nous empêcher de revenir sur les looks les plus délirants de la saison vus lors des défilés. Attention les yeux !

Dior, Lanvin, Yves Saint Laurent, Alexis Mabille, Vivienne Westwood... autant de noms qui sonnent à vos oreilles comme la promesse d'un monde meilleur et plus beau. Avouez (oui, allez, libérez-vous !) combien vous vous damneriez pour un de leurs sacs griffés. Ou mieux encore, pour une de leurs paires de chaussures. Que dis-je ? De souliers (car à ce prix-là, on ne parle plus de "chaussures". Trop middle class.).
Hélas, toute cette créativité que vous chérissez tant, tout cette minutie et cette préciosité qui font de vous une reine dans ce monde-plus-beau, ne trouvent pas toujours leur pendant du côté homme.

Et pour cause. Le vestiaire de l'homme est pauvre. Pantalon, chemise, pull, blazer, éventuellement un short en été - mais pas trop court au risque de se faire huer - constituent l'essentiel de l'apparat masculin. Pauvre petit homme, coincé dans son costume trois pièces.
Et rien n'y fait, même la mode qui excuse tout, pour faire passer la pilule.

Pourtant, retour des beaux-jours oblige, garçons et filles, nous replongeons dans nos garde-robes estivales. Enfin, surtout vous mesdemoiselles, qui remettez la tête dans vos cartons de printemps-été, et dans ceux de votre Jules. Parce que Jules, la mode ça le branche pas trop, c'est pas vraiment son truc. Pas vrai ? Et quand vous checkez les défilés homme -comme une vraie chasseuse de tendance - histoire de prendre la température mode et de mettre votre homme à la page, vous tombez sur ça.
Ca, ce sont les tentatives de nos stylistes préférés pour tenter de nous libérez, nous, les hommes. C'est ce qu'ils nous ont proposé pour notre printemps-été 2010. Mais Ô cruelle injustice, il semble que vous soyez les seules à pouvoir piocher dans nos placards et conserver votre chic et votre féminité. Parce que, de toute évidence, l'inverse ne prend pas. La preuve en images.

 

Mode homme Romain Kremer - Alexis Mabille - Jean-Paul Gaultier

Le micro col roulé Romain Kremer
Déjà, sur la femme, on jugeait ça risqué. Pour ne pas dire has-been. Voire carrément détestable. Au mieux vous êtes comme Beyoncé et souhaitez arborer vos nouveaux abdos que vous avez durement travaillés. Hélas, vous n'êtes pas Beyoncé. Et votre homme non plus. A moins qu'il ne soit...Mais là, c'est vous que ça regarde.

Le bustier denim Jean-Paul Gaultier
Horreur des horreurs. Encore une fois, l'exercice "transposition de genre" (une pièce femme emprunté pour l'homme) est raté. Honnêtement, tiendriez-vous la main de votre homme vêtu de la sorte ?

La combinaison Alexis Mabille
Mais de qui se moque-t-on ? A coup de sûr, de nous, les hommes. Et vous peut-être, de nous convaincre de l'acheter, pour pouvoir mieux nous la piquer. Et vous auriez raison. Elle ne peut qu'être portée par une femme.

Montage Owens - Yurkevitch - Hugo Boss

La jupe Rick Owens
Enième tentative de mettre l'homme en jupe. Comme des Garçon avait lancé la tendance...qui a pris sur Marc Jacobs. Et quelques tokyoïtes, avides de fashion et de nouveauté. Vous savez, la version homme des mangas girls et autres "Sailor Moon" ?
Vous êtes sûres de vouloir faire ça à Jules ? (Qui n'est pas, lui non plus, Marc Jacobs)

Le t-shirt épaulé Gaspard Yurkievich
On commence à peine à retrouver des épaules descentes (comprendre à dimension humaine) dans les collections printemps-été femme, après avoir mangé jusqu'à l'overdose de la maxi épaulette, alors pas question d'en affubler les hommes. Pourquoi pas sur un blazer, pour renforcer une carrure un peu chétive, mais là c'est non. Et n'essayer pas d'en parler à Jules, je vous garantis que ce sera no way pour lui aussi.

Le costume estival...version short chez Hugo Boss
Avouons déjà que le costume blanc c'est plus-que-risqué, à moins d'un mariage -et dans ce cas-là c'est vous le marié- ou d'une soirée Eddie Barclay -mais Eddie Barclay est mort et son concept avec lui...
On ne laisse donc aucune chance à ce costume d'été blanc 2010.

Montage Viviennne Westwood - Comme des garçons - YSL

La combi-short trench Junn J
C'est le créateur qui fait rêver tous les petits fashionistos. Ils se sont bousculés à son défilé, et c'est pour lui -enfin, pour une de ces pièces - qu'ils se damneraient. On va donc, très gentiment, leur laisser champs libre et ne pas empiéter sur leur plates bandes - déjà si restreintes. Parions que Jules n'en sera pas chagriné.

Le legging pour homme Vivienne Westwood
Regardez bien. (*)
Je suis sûr que vous avez remarqué la même chose que moi. C'est donc non, et ça se passe de commentaire.

(*) pour celles qui n'y voient pas très bien, je parle de son entrejambe...Ca y est ? Vous comprenez ?

La tunique / robe / liquette Yves Saint Laurent (et oui, elles existent toutes)
C'est Stefano Pilato, le D.A. de la maison qui les a dessinées. Nous on aime beaucoup Monsieur Pilati. On est même très fan de son travail. Mais là...on n'a pas bien compris. Franchement, vous y croyez vous ??? Jules en robe et vous en costume. Remarquez, c'est aussi YSL qui vous habillé de costumes pour la toute première fois...

L'imprimé Comme des Garçons
C'est pas le bon. Cherchez encore.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience