• Mode
  • Mon Homme

Mentalist : Simon Baker (Patrick Jane) une icône de style au masculin

Article par , le 14/09/2011 à 15h43 , modifié le 14/09/2011 à 16h07 0 commentaire

Qui est vraiment Patrick Jane ? Comment Simon Baker a-t-il construit son personnage de dandy décalé accro au thé, à Bach et aux costumes trois pièces ? Eléments de réponse...

Dan une interview à Frédéric Rapilly, journaliste à Télé 7 Jours, pour son livre, Le Mentalist de A à Z, le créateur de la série, Bruno Heller, revient sur l'histoire de Mentalist et la construction du personnage de Patrick Jane. Parmi les sources d'inspiration, Cary Grant, pour son style élégant et décalé.

Quasi inconnu du grand public avant de devenir le Mentalist, Simon Baker était pourtant le candidat idéal (dans une short list de 5 noms établie avec CBS) pour le rôle explique Bruno Heller qui cherchait "quelqu'un dans l'esprit Cary Grant, avec un charisme naturel". Si le créateur ajoute que Simon Baker n'a jamais été en concurrence avec une autre star, il explique les raison de son choix

- Australien de naissance, Simon Baker a un petit côté exotique, un style qui le rend différent des acteurs américains de sa génération. S'il a le charme d'un Patrick Dempsey, Simon Baker a un petit quelque chose en plus qui a tout de suite tapé dans l'oeil de Simon Heller. Simon Baker confirme d'ailleurs cette influence de Cary Grant, l'acteur parle "d'un charme, une grâce, une sorte de détachement par rapport aux choses".

- Un look décalé

Avec ses costumes tout droit sortis du dressing des acteurs des années 50, Patrick Jane ne correspond pas aux codes des super flics. A la fois décalé et chic, il tranche de prime abord sur ses collègues du CBI.

- Un James Bond moderne

Dandy nonchalant, sûr de lui et parfois prétentieux, Patrick Jane agace autant qu'il séduit.... Il faut dire qu'avec son sourire enjôleur, il est bien difficile de résister à Simon Baker (Patrick Jane). Ainsi même sa chef Lisbon a bien du mal à luui en vouloir quand il refuse de suivre ses ordres...

- Ses accessoires

Une vieille voiture, une tasse de thé... Patrick Jane a un petit côté suranné  qui le rend à la fois étrange et intrigant.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience