• Mode
  • Mon Homme

La chronique de Brieuc : joli monsieur

Article par Brieuc , le 22/09/2010 à 11h51 , modifié le 22/09/2010 à 18h43 0 commentaire

Peu convaincu par le look warriors, pas de souci la mode a pensé à tout. Jouez les néo Bourgeois et en adoptant le look "Joli Monsieur" !

Après s'être bien défoulé la semaine dernière (retrouvez le papier de Brieuc l'étoffe des héros), l'heure est à la trêve,
... proclamons la "sé-ré-ni-té, jusque dans nos garde-robes !

Le ton a été donné, dès cet été par les précurseurs de la tendance mode homme : notre Premier Ministre lui même est arrivé au fort de Brégançon (symbole de virilité et de tentation guerrière) en veste modèle La Forestière, créé en 1947 par Arny's. De quoi adoucir les esprits et poser les choses.
Le look "joli monsieur" sera donc l'alternative aux grandes manœuvres décrite dans mon précédent billet. Avec bien sûr une touche de piquant : pas question de ressembler à un monsieur tout mou, tout consensuel, type gendre idéal à la Laurent Romejko.
Il faut un brin de folie et de décalé comme nous le propose Liliane B en posant dans un intérieur chic, en ensemble orange, et un intérieur très Go(l)de : la classe !

Soyons donc les nouveaux néo-bourgeois : classique et pointu.

Ainsi, toutes les grandes maisons revisitent leurs gammes: Ralph Lauren, Salvatore Ferragamo, Smalto, Yves Saint Laurent ou encore Prada et Gucci dépoussièrent leurs lignes classiques.

Le point central est le retour en grande pompe de la veste, du costume, du formel. Veste croisée à 2 boutons chez Bottega Veneta, à 6 boutons chez Louis Vuitton, Dries Van Noten ou Sandro, ou bien aux manches raccourcies et pochette intégrée chez The Kooples.
A porter impérativement avec une chemise blanche ou à carreaux, les rayures sont à bannir ! La touche pour finir la silhouette et faire la différence : un manteau bien coupé... avec un double col (comme chez Prada).

Pour les chaussures, et j'ai bien dis chaussures pas de baskets (car là, c'est mort), place au mocassin. Pas de glands à mon grand désespoir (et à celui de Liliane B pour ceux qui suivent), mais du tout classique chez Weston, du mors chez Gucci ou du frangé chez Prada encore. Autre alternative le richelieu à bout fleuri (Hermès, Yves Saint Laurent et même André nous le propose dans un joli gris)
Côté couleur, cette saison le gris est présent mais laisse la place d'honneur au camel. Car comme le disait Coco Chanel, "Je me réfugie dans le beige, parce que c'est naturel". De quoi le retrouver décliné... sur tout... et chez tout le monde. Parfait pour les bruns.
Pour le blond, histoire de le rendre plus caustique, le bordeau, couleur très seventies, revient.

Pour se protéger du froid, le col roulé fin (pas le sous pull de notre enfance ...) sera porter sous une veste ou sous une chemise : le comble du chic. Le gilet déjà proposé depuis deux saisons reste également une valeur sûre comme celui de chez Hermès en cachemire.
Enfin, le Jean brut reste le fil rouge cette saison et de ces looks. Un vêtement qui s'inscrit de façon intemporelle : qu'il soit bleu brut chez Dior Homme ou bien en coton bio chez Hermès, il reste la pièce indispensable ...
Mad Men - Saison 3. Série créée par Matthew Weiner en 2007. Avec : Jon Hamm, Elisabeth Moss, Vincent Kartheiser et January Jones

 Les looks :
Pour respirer le classique, un retour sur le passé s'impose avec :
- les années 50 : look écolier en duffle coat, de chez Armor Lux ou Surface to Air, rocker chez Bottega Veneta et ses teddys, preppy chez Gant by Michael Bastian, ou publicitaire façon Mad Men (Tom Ford)
- les années 70 : la sobriété de Prada ou le luxe glam de Gucci, très dolce vitta.
- Futuriste : Lanvin propose une vision très avant gardiste du vestiaire classique.


> Retrouvez aussi les chroniques mode de Brieuc75 sur son blog

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience