• Mode
  • Mode de Stars

Robin Wright, splendide parisienne pour Gérard Darel

Article par , le 29/08/2011 à 17h19 , modifié le 29/08/2011 à 17h36 0 commentaire

Elle est l'égérie de Gérard Darel pour la collection Automne/Hiver 2011-2012. L'actrice Robon Wright joue les beautés intemporelles pour la griffe parisienne et impressionne l'objectif.

Robin Wright prend la suite de Charlotte Gainsbourg et Mamie Gummer (fille de Meryl Streep) avec une classe comparable ; incroyablement chavirante et atemporelle, américaine à  Paris plus parisienne que la plus parisienne de la capitale. Sous l'objectif de Peter Lindbergh, parée d'un immense pull "Marilyn" ou d'un trench enveloppant, d'un manteau léopard ou d'un léger perfecto, l'actrice rayonne.

Robin Wright pour Gérard Garel Automne Hiver 2011/2012

A la fois femme fatale et jeune fille en fleur, elle s'impose comme icône idéale de la griffe toute en finesse et en basiques sublimés. Cuir, boots, blouse légère, regard rieur, habillé d'un smoky, l'actrice que l'on retrouvera dans l'adaptation américaine de Millenium habite son rôle d'égérie en femme mature et irrésistible, beauté assurée et fragile. Séduisante !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience