• Mode
  • Mode de Stars

Quand la Fashion Police rencontre Anna Wintour !

Article par , le 09/07/2010 à 11h47 , modifié le 09/07/2010 à 12h15 0 commentaire

Top models, créateurs de mode et VIP se pressent à Paris, de la place Vendôme au Grand Palais pour la Fashion Week. Mais quand on n'a pas la chance d'avoir le précieux carton d'invitation pour assister aux défilés Chanel et Dior, d'autres solutions existent...

18h30 Paris - Place Vendôme : une limousine noire aux vitres fumées s'arrête devant le Ritz... En descend une petite bonne femme d'à peine 1,60m, teint pâle, brushing à la Playmobil, lunettes mouche XXL, manteau court par 30° (ça c'est un fashion défi alors que je liquéfie à vue d'oeil). Oui c'est bien, elle la papesse de la mode, Anna Wintour. Adulée par les un, crainte par les autres, Anna Wintour règne depuis 20 ans sur le magazine Vogue US, et par extension sur le monde de la mode. Plus froide que la dame de fer, moins souriante que Kristen Stewart (c'est dire que ses zygomatiques n'ont pas beaucoup été sollicités depuis 20 ans, ce qui expliquerait peut-être son visage de cire à plus de 60 ans).

Une main de fer dans un gant de velours, Anna (comme l'appelent ses amis, c'est-à-dire pas grand monde) a ses chouchous : Jason Wu, Alexander Wang, Christophe Decarnin... ils lui doivent leur carrière en même temps que leurs plus belles publications dans la presse mode. D'un claquement de doigt, elle décide qui est IN qui est OUT et peut aller se rhabiller illico presto au purgatoire de la fashionité...

Mais retour aux choses sérieuses, Anna Wintour n'a pas de temps à perdre. Pas un regard pour ses fans qui hurlent son prénom alors qu'elle s'engouffre par le portillon du Ritz. Valentino, Dior, Chanel... Anna court de défilé en défilé. (Ah petite surprise : pas de Louboutin de 15 cm ni même de Manolo Blahnik mais une simpel paire d'escarpins à petits talons)

Ce fut comme une apparition... 30 secondes top chrono, et puis s'en va... Mais le ballet des limousines continue... entre coupé par l'arrivée grondante du Hummer noir de Karl Lagerfeld. Pas d'éventail mais une large broche au col de veste, et des gants... Il fait toujours 35 ° au compteur et Karl reste imperturbable en costume 3 pièces. Mais comment fait-il ???

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience