• Mode
  • Mode de Stars

Opération relooking pour Martine Aubry à l'approche de la présidentielle !

Article par , le 18/07/2011 à 13h30 , modifié le 18/07/2011 à 14h14 0 commentaire

Après Ségolène Royal en 2007, c'est au tour de Martine Aubry de confier son style aux mains expertes d'un relookeur. Maquillage, coiffure, vêtements... la candidate PS aux présidentielle serait-elle passée dans les mains de William Carnimolla ?

Cinq ans après Ségolène Royal et sa tunique bleue turquoise qui a fait tant de bruit, c'est au tour de Martine Aubry d'attirer les regards sur son look. Si pendant longtemps, l'ex première secrétaire du PS a privilégié la forme au forme et nié farouchement toute signe extérieur de féminité (on se rappelle qu' en 2007 Martine Aubry déclarait que "L'élection n'est pas un concours de beauté"... depuis quelques mois les commentateurs de la vie politique ont remarqué comme un virage dans le dress code de la candidate à la primaine PS.

En cause, non pas une tunique bleue aux accents bobo mais une veste rouge, loin des codes vestimentaires habituels de l'ex première secrétaire du PS davantage habituée au noir qu'à la couleur.

Brushing, maquillage et sourire aux lèvres, Martine Aubry semble davantage jouer de son potentiel séduction que par le passé. Si on est encore loin des jupes au genou de Elisabeth Guigou alors qu'elle était ministre de François Mitterrand, l'effort de Martine Aubry est indéniable et la maîtrise de l'art de l'eye liner parfaitement acquise (on se souvient aussi de l'accident d'eye liner qui l'avait obligée à annuler plusieurs déplacements).

L'évolution look de Martine Aubry

En 2007, Martine Aubry, c'est un peu le croisement look de Angela Merkel et de Hilary Clinton. Seule fantaisie autorisée ; une écharpe couleur pastel... dans son ouvrage Total look, Valérie domain classait d'ailleurs Martine Aubry dans le clan des "femmes à poigne (...) qualifiées de façon assez peu flatteuse : "Dans leurs vêtements,  elles paraissent rigides, voire étriquées. ce sont des femmes fortes, intelligentes, bosseuses et passionnées de politiques. Elles sont des maîtresses femmes, mais la sexy attitude, très peu pour elles."

A 60 ans passé, Martine Aubry aurait-elle compris qu'il n'est pas nécessaire d'endosser le costume d'homme pour convaincre ? 

Adieu smoking, chemise blanche et châle Sonia Rykiel (très joli au demeurant) ; bonjour paletot, veste de couleur et rouge à lèvres nacré. Sans devenir une bête de mode, Martine Aubry a intelligemment compris que pour convaincre les Français il fallait les séduire, et qu'un peu de douceur n'était pas du luxe.

Côté coaching, pas de Cristina Cordula, mais peut-être une certaine... Ségolène Royal? En tout cas les deux femmes ont adopté la veste rouge et un brushing carré coiffé décoiffé

Martine Aubry et Ségolène Royal

 

La mode au service de Martine Aubry

Dans sa course à la présidentielle, Martine Aubry peut compter sur des alliés fidèles et le soutient de sa ville de Lille. Ainsi 4 créateurs ont entrepris de relooker la maire de Lille. Quatre stylistes des Maisons de mode à Lille et Roubaix ont ainsi entrepris de renouveler la garde robe de la candidate à la demande de La Voic pour les femmes :

-  Martine est féminine grâce aux bijoux qu'elle choisit », décrypte Sarah Sumfleth, mais porte trop souvent pantalons ou vêtements stricts. « Les rondeurs n'empêchent pas la robe, il faut sublimer Martine », propose Sarah Sumfleth

- La tenue idéale pour Martine Aubry ? Simplement une veste et un pantalon, « vêtements dans lesquels elle se sent bien pour assumer ses responsabilités », selon Peggy Housset

-  Le créateur Irwan Djoehana adopte ici la tendance working girl en réinventant le tailleur. « Il faut rafraîchir le style de Martine pour en faire une présidente moderne qui incarne le futur à travers ses vêtements. »

-  Je veux qu'elle se sente la même mais en mieux, qu'elle ose franchir le cap de la robe, sans se sentir déguisée, explique Orlane Herbin.

 

Interrogée par la Voix pour les femmes, Martine Aubry a donné son verdict :  ce sera Peggy H "Nos créateurs ont du talent, je suis fière d'eux ! », s'enthousiasme la maire de Lille, visiblement ravie de l'initiative !

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience