• Mode
  • Mode de Stars

Nathalie Kosciusko-Morizet, et ses très chères bottes Hermès

Article par , le 27/03/2012 à 14h48 , modifié le 27/03/2012 à 15h10 0 commentaire

Après Rachida Dati et sa robe Dior panthère dans Paris Match, c'est au tour de Nathalie Kosciusko-Morizet d'être critiquée dans son camp, à cause d'une paire de bottes Hermès.

Après Rachida Dati et l'affaire des bottines rouges portées lors du premier meeting du candidat président Nicolas Sarkozy, c'est une autre paire de chaussures qui agite la médiasphère fashion... En cause la porte-parole de Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet et ses bottes Hermès.
Le 19 mars dernier, Le Point épinglait NKM et le prix de ces bottes en cuir jumping Hermès, bottes affichées 1700 euros sur le site de la maison Hermès.

A l'heure où tout séquelle bling-bling de 2007 serait perçu comme une faute de goût et une faute politique, ce signe extérieur de richesse de la part de la porte-parole du candidat n'aurait pas plu à tout le monde à l'UMP qui n'aurait pas manqué de le faire savoir à l'ex ministre.

Pourtant, en choisissant Hermès, NKM n'a-t-elle pas choisi une des maisons de luxe les plus repérésentatives du savoir-faire français ?

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience