• Mode
  • Mode de Stars

Look du jour : Léa Seydoux, bonbon rose à l'ouverture de la Berlinale

Article par Julie CARON , le 07/02/2014 à 12h16 , modifié le 07/02/2014 à 12h24 0 commentaire

Avec sa robe rose Prada, Léa Seydoux a fait sensation sur le tapis rouge de la Berlinale. L'actrice de "La vie d'Adèle" a parfaitement joué son rôle d'ambassadrice du glamour français.

Elle est partout ! Après avoir fait la couverture du numéro spécial Hollywood du Vanity Fair US, Léa Seydoux était présente pour l'inauguration de la 64e Berlinale. Le film The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson était projeté en ouverture et il se trouve que la frenchie y occupe le rôle de Clotilde.
 
Avec sa tenue haute en couleur, elle n'est pas passée inaperçue sur le tapis rouge. En effet, la jeune femme a sorti le grand jeu dans sa robe longue rose flashy. Cette pièce signée Prada - elle est d'ailleurs l'égérie du parfum Candy - était cernée de bretelles en dentelles et sequins noirs qui mettait en valeur sa poitrine. En ce qui concerne la mise en beauté, elle avait opté pour un chignon bas très tiré et un maquillage nude ultra-naturel. Un choix très sobre qui venait contrebalancer sa robe très voyante. Bref, un sans faute qui lui a valu un certain succès.
 
Pourtant, ce ne sont pas les stars qui manquaient. Les flashs n'ont pas arrêté de crépiter, entre Christoph Waltz, Tilda Swinton, Bill Murray ou encore Edward Norton. Et les paparazzis n'ont pas fini de s'enthousiasmer. On attend en effet la venue de nombreuses autres célébrités, dont l'ambassadeur de Nespressp George Clooney.
 
Concernant Léa Seydoux, qui vient finalement de recevoir sa palme d'or obtenue au Festival de Cannes, elle va rester quelques jours dans la capitale allemande. Le film La Belle et la Bête dans lequel elle partage l'affiche avec Vincent Cassel sera lui aussi présenté pendant le festival. L'égérie Miu Miu aura donc certainement l'occasion de nous surprendre à nouveau sur le red carpet.
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience