• Mode
  • Mode de Stars

Le freestyle de Lana del Rey : gangsta bourgeoise à la ville

Article par , le 06/02/2012 à 15h49 , modifié le 06/02/2012 à 16h09 0 commentaire

Joli freestyle mode pour la star aussi adulée que détestée. Lana Del Rey travaille le grand écart entre baby-doll et hipster girly. Un exercice à rôder alors qu'elle est déjà suivie par les paparazzis.

La tenue : Lana Del Rey n'est pas qu'elle poupée à la beauté étrange et au regard sombre, se gauffrant sur ses lives et tentant d'assumer un amateurisme qui lui vaut un lynchage médiatique. Non, c'est aussi une jeune new-yorkaise qui prend le métro un vendredi après-midi dans une tenue à la cool. Très à la cool ! Lana Del Rey tente un mélange audacieux entre d'un côté veste de pompiste et casquette à l'envers tendance 90's à plein, de l'autre, cabas bourgeois et ballerines en nubuk.

 

Pourquoi c'est un flop ? Pas seulement parce qu'on est plus habitué à observer la chanteuse dans des robes moulantes et plus ou moins décolletées... De fait, Lana Del Rey adore mêler les univers un peu baroques et très hipsters, tendance qu'on observe dans ses clips.
En l'occurence, le mélange des styles opposés n'est ni jusqu'auboutiste ni très...élégant. Le combo entre sacs à mains semi-luxe, casquette gangsta 90's et veste de fripe, liés par un jean slim plus très moulant, ne détient aucune logique visuelle et casse la silhouette. On préfère donc à ce streestyle négligé les robes baby-doll agrémentées d'une casquette ou les vestes dorées sur une robe blanche romantique pour créer un vrai choc mode !

Lana del Rey gangsta ou baby-doll
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience