• Mode
  • Mode de Stars

Kate Middleton, les chaussures de la polémique

Article par , le 08/06/2012 à 09h56 , modifié le 08/06/2012 à 10h13 1 commentaire

Scandale au royaume de sa gracieuse majesté, Kate Middleton aka la duchesse de Cambridge semble atteinte du syndrome de Cendrillon : elle ne porte qu'une seule paire de chaussures !

Quand on aime, on ne compte pas... En effet lors de ses dernières apparitions publiques, Kate Middleton affiche systématiquement une seule et unique paire de chaussures, des escarpins à petit plateau signées LK Bennett. Des 90 ans du prince Phillip au mariage de Zara Phillips en passant par le jubilé de la reine Elizabeth II ou son voyage au Canada, la duchesse de Cambridge ne sort pas sans ses escarpins nude. De quoi faire enrager la nouvelle génération de créateurs de souliers made in Great Britain, au premier rang desquels Ruppert Sanderson ou Charlotte Olympia.
Kate Middleton-jubilé reine d'Angleterre-3 juin-robe Alexander McQueenPlurielles.fr tente de comprendre cette passion pour ces escarpins LK Bennett :
- Avec leur petit plateau, ils rendent les hauts talons presque confortables. En effet pendant les cérémonies officielles, les pieds sont soumis à rude épreuve et les jambes perpétuellement sous tension. Avec ces talons plateau, Kate Middleton gagne 2 cm, ce qui rend plus supportables les talons de 10 cm et plus...
- Le maître mot de Kate Middleton concernant son look : le consensus, version néo-bourgeois... Les chaussures nude vont avec tout et ne sont trop tape-à-l'oeil à l'inverse des souliers fluo très tendance cet été vus chez Giuseppe Zanotti, Sergio Rossi ou Christian Louboutin.
- Fashionista mais pas trop... Très aimée des Anglais, Kate Middleton réussit jusqu'ici un sans faute... Elle veille à ne donner prise à aucune critique. Avec des chaussures affichées à 185 £ en boutique, elle évite les critiques adressées par exemple à Asma El Assad, sévèrement critiquée pour sa passion pour les Louboutin à 600 euros la paire. Kate Middleton, une grande fille toute simple en somme...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience