• Mode
  • Mode de Stars

John Galliano présente ses excuses et nie en bloc

Article par , le 02/03/2011 à 18h43 , modifié le 02/03/2011 à 19h00 2 commentaires

En pleine Fashion Week, le couturier renvoyé par Dior s'excuse de sa conduite mais nie tout propos antisémite.

John Galliano réagit enfin aux accusations de racisme et d'antisémitisme qui l'ont fait suspendre puis virer de la maison Dior. En pleine Fashion Week, le couturier a préféré présenter ses excuses, reconnaissant une attitude "qui a pu choquer".

Mais en ce qui concerne les accusations précises d'antisémitismes et de racismes, Galliano refuse de reconnaître les propos qu'on lui prête : "Je nie totalement les accusations portées contre moi et coopère avec les enquêteurs. L'antisémitisme et le racisme n'ont pas de place dans notre société. "

 

Le couturier est en effet accusé depuis la semaine dernière de violentes injures raciales par un couple de touriste qu'il aurait halpagué alors qu'ils étaient attablés à un bar. La plainte d'une femme s'est greffée à la première, pour des faits remontant à octobre 2010.

 

Malgré ces excuses et le fait que Galliano plaide non coupable, l'homme est déjà boudé par une partie du monde de la mode, de Natalie Portman à Karl Lagerfeld, tandis que des affichettes ont été placardées autour du bar où le couturier se serait montré en état d'ébriété : "Combattre la haine, le racisme et les ennemis d'Israël en France", peut-on lire.

John Galliano serait actuellement en cure de désintoxication sur conseils de ses proches, d'après le New York Times.

La star comparaîtra à Paris pour injure raciale au deuxième trimestre 2011 a annoncé le parquet.

 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience