• Mode
  • Mode de Stars

Festival de Cannes : dans les coulisses des maisons de couture

Article par , le 12/04/2010 à 17h23 , modifié le 28/04/2010 à 11h07 0 commentaire

Si à Cannes, les stars montent les marches pour défendre les films en compétition, en coulisses, c'est un autre festival qui se joue : festival de la mode, mais surtout un enjeu pour les marques prêtes à tout (ou presque) pour habiller les plus grandes stars !

Cannes, sa croisette, sa montée des marches, ses soirées où le champagne coule à flot, ses stars... Derrière les strass et les paillettes, il ne faudrait pas oublier que Cannes est un vaste marché. Marché international du film d'abord, mais aussi marché pour les marques de luxe et les créateurs de mode.

Dior, Chanel, Givenchy, Elie Saab, Versace... les marques de luxe s'installent dans les plus grands hôtels (Le Majestic, le Carlton, le Gray d'Albion, le Martinez) pour la quinzaine cannoise. Et si en amont, les actrices les plus célèbres viennent choisir en toute discrétion leurs toilettes pour les montées des marches, il arrive que les essayages se fassent au dernier moment.

Chez Dior, une attachée de presse raconte avec gourmandise le souvenir d'une actrice qui a demandé à changer de tenue au dernier moment. "Panique à bord mais on a toujours des tenues de rechange en cas de changement de programme", explique la reponsable de Dior. Pour l'occasion, la maison de l'avenue Montaigne qui habille une vingtaine d'actrices réserve une suite et emmène une centaine de robes !

Le cauchemar de toute actrice ? Voir l'une de ses rivales porter la même tenue. Pour éviter tout impair, les maisons de couture dressent une liste exhausitive de "qui porte quoi", mais nul n'est à l'abri d'un incident diplomatique

Et si certaines stars sont fidèles à une maison, comme Isabelle Huppert et Chanel (Karl Lagerfeld lui a dessiné un modèle exclusif, tout l'enjeu pour les maisons est de s'attirer les bonnes grâces des stars. Petits (ou gros) cadeaux, rien n'est trop beau pour les actrices ! Il faut dire que voir sa robe portée par une Sharon Stone ou une Angelina Jolie, c'est le jackpot assuré et des publications (gratuites) dans les magazines du monde entier. Une exposition médiatique pour lesquelles les marques mettent les petits plats dans les grands. Une suite de 200 m2 pour telle maison de l'avenue Montaigne, une robe haute-couture offerte... les cadeaux se multiplient et les marques de luxe sortent le carnet de chèque.

Face à ces grandes maisons, les jeunes créateurs arrivent pourtant à tirer leur épingle du jeu ! La photo de Vahina Giocante en Vionnet en 2007 a ainsi fait le tour des rédactions mode et assuré la notoriété de la marque !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience