• Mode
  • Mode de Stars

Fashion Week : Arielle Dombasle, nouvelle muse de Jean-Paul Gaultier

Article par , le 28/01/2010 à 17h54 , modifié le 28/01/2010 à 18h32 1 commentaire

Pour son dernier jour de Fashion Week, Paris n'a pas failli à sa réputation de capitale de la mode avec le défilé de Jean-Paul Gaultier, l'enfant chéri de la couture française.

Avec la disparition de la maison Christian Lacroix, contrainte de se replier sur ses activités de maroquinerie et de parfumerie, la Haute Couture parisienne se sent quelque peu orpheline pour cette édition Eté 2010.

On comprend alors mieux le poids qui pouvait reposer ce matin sur les épaules de Jean-Paul Gaultier, enfant terrible de la mode et créateur sur qui reposent dorénavant tous les espoirs de la couture à la française.

Il faut dire que Jean-Paul Gaultier est l'une des dernières maisons dépositaire d'un savoir-faire traditionnel. Pendant des semaines, les petites mains se sont affairées en coulisses pour que tout soit prêt à l'heure H.

Ce matin, dans ses locaux de la porte Saint Martin, le créateur a dévoilé au public une collection inspirée par le Mexique. Des couleurs chatoyantes, des coiffures extravagantes et une égérie, Arielle Dombasle en robe corsetée de couleur chair, un hommage à la silhouette fétiche de Jean-Paul Gaultier, vue dans la publicité de son parfum.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience