• Mode
  • Mode de Stars

A la Vogue Fashion Night avec Emmanuelle Alt et Imany

Article par , le 13/09/2011 à 11h11 , modifié le 14/09/2011 à 11h36 0 commentaire

Le 8 septembre, l'avenue Montaigne était en effervescence à l'occasion du lancement de la semaine de la mode. Nos reporters de choc étaient là pour vous faire partager les temps forts de la soirée.

Petits fours, bulles et talons hauts, c'est parti pour la nouvelle édition de la Vogue Fashion Night, une soirée dédiée à la mode, au luxe, à la fête sur l'avenue la plus couture. Entre Georges V et le pont de l'Alma les boutiques de luxe se sont mises sur leur 31 pour fêter la mode. Munie de mes stilettos, de mon plus beau sourire et de mon matériel de parfaite reporter (tablette PlayBook Blackberry d'une main et téléphone de l'autre), me voilà partie à l'aventure.

19h00 Gucci

La soirée débute... par un petit tour chez Gucci qui propose cette année une collection sous le signe des belles matières et des mafiosa au chapeau de feutre. Les modeux et modeuses déhambulent sur la moquette épaisse de la firme italienne, reprise de main de maître par Frida Gianinni. Petit craquage sur un mini sac python, mais business oblige, l'heure n'est pas au shopping. L'avenue Montaigne n'attend pas !

20h00 Ungaro

Parmi les moment forts de la soirée, le concert d'Imany, révélation musicale de l'année, qui avait donné rendez-vous aux modeuses à la boutique Ungaro. Après avoir sagement fait la queue devant le 2 avenue Montaigne, place aux choses sérieuse, et à un concert à la fois intimiste et festif...

21h00 Pucci

200 mètres plus loin, Emmanuelle Alt et Peter Dundas ont donné rendez-vous aux fêtardes dans la boutique Pucci, haut lieu des party girls amatrices de dorures et d'imprimés chamarés. Ines Sastre, Emmanuelle Alt, Mademoiselle Agnes, Isabeli Fontana, Anja Rubik, Natasha Poly, Lou Lesage se sont déhanchées au son de  DJ Misty Rabbit. Palme de l'ambiance et des VIP, Pucci affirme son statut de griffe préférée des trend setteuses.

21h30 Fendi

Rendez-vous est pris chez Fendi... Pas de Karl Lagerfeld à l'horizon mais de sublimes fourrures  et des sacs logo aux couleurs de la maison. Un tweet plus tard et hop, je retrouve un collègue chez Chanel joaillerie, le temps d'un bisou, d'une petite photo échangée sur nos Blackberry.

 

22h00 Extinction des feux... tout le monde au dodo. Reste à trouver un chauffeur pour rentrer !

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience