• Mode
  • Shopping
Dossier :Vive la crise : les nouvelles stratégies du luxe

Depuis la crise, l'industrie du luxe connaît un séisme sans précédent. Annulations de défilés, réduction des budgets publicitaires, les grandes marques tentent de s'adapter à une conjoncture difficile.

Madonna, renversante pour Louis Vuitton

Depuis quelques mois, l'industrie du luxe est en panique. Chute vertigineuse du chiffre d'affaire, défiance des actionnaires, l'industrie du luxe connaît une crise sans précédent. Parmi les premières victimes, la maison de couture Christian Lacroix poussée au dépôt de bilan.

Autre symptôme de cette période difficile, lors des derniers défilés, les maisons de couture ont fortement limité les coûts. Fini les défilés pharaoniques et les buffets gargantuesques, la mode est à la mesure et à la sobriété. Et si l'eau minérale n'a pas (encore) remplacé le champagne, les budgets ont en moyenne baissé de 20 à 30 % explique un cadre de la communication du groupe LVMH. Même Hermès, la vénérable maison de la rue du Fbg Saint Honoré a vu son chiffre d'affaires en retrait par rapport à l'année précédente. 

Pire la maison Cavalli a décidé d'annuler son défilé au dernier moment, faute de financement. Dans le même genre, l'exposition que le musée de la mode devait consacrer à Kate Moss a été reportée ultérieurement, suite au désistement des mécènes sensés financer l'opération.

Quelles sont les nouvelles stratégies du luxe pour faire face à la crise ? Comment des créateurs comme Marc Jacobs ont décidé de lancer des lignes bis. Pourquoi des marques comme Viktor & Rolf ou Jimmy Choo ont-elles décidé de collaborer avec des grandes enseignes comme H&M au risque de déprécier leur image ? Comment le luxe investit le web pour séduire une nouvelle clientèle ? On vous dit tout !


Sommaire :
logAudience