• Mode
  • Shopping

Un dressing erotic chic : les chaussures

Article par , le 17/12/2009 à 12h18 , modifié le 17/12/2009 à 17h04 0 commentaire

Un vestiaire erotic chic... késako ? Qu'est-ce qui fait courir les femmes ? Qu'est-ce qui fait frissonner les hommes ? Les escarpins bien sûr, ces stilettos vertignieux et leurs talons aiguille qui tapent le pavé...

Avec 9 paires de chaussures par an, les Françaises n'ont pas à envier à Carrie Bradshaw et son dressing digne de la caverne d'ali baba ou à Céline Dion et ses 3000 paires de chaussures. Jimmy Choo, Manolo Blahnik, Christian Louboutin, Sergio Rossi, Giuseppe Zanotti... autant de marques pour lesquelles seraient prêtes à se damner les fashionistas toujours en quête de LA paire de chaussures de leurs rêves.

Les chaussures, l'apanage de la féminité

En septembre dernier, un débat d'une violence rare agita les sujets de sa gracieuse majesté. En cause, la possible interdiction des talons hauts au bureau.  Et si l'histoire peut faire sourire, en Grande-Bretagne, le sujet a divisé les syndicats : loi liberticide pour les uns, question de santé publique pour les autres... Le débat a divisé le pays tandis que les psys y sont allé de leur recommandation, expliquant que le talon était le symbole de l'inégalité homme/femme au travail voire que les talons pouvaient perturber la concentration de ces messieurs... Sitôt proposé, sitôt retiré, ce projet de loi a aiguisé la fureur de ces dames, très attachées à leurs talons hauts, certainement pas prêtes à remiser leurs escarpins dans leurs jolies boites.

Instrument de torture ou accessoire de séduction, les talons font partie partie intégrante de la féminité. Décryptage.

L'ascension des talons

Talon ou pas talon ? Il est un temps dont les jeunes modeuses ne se souviennent peut-être pas mais où les talons excédaient rarement les 5 cm, tout au plus 7 cm pour les escarpins de soirée. A voir les vitrines des magasins, ce temps-là est révolu : 10 voire 12 cm pour les plus courageuses, et les plus expertes, le talon prend de la hauteur. Mieux Christian Louboutin propose des talons de plus de 12 cm, totalement déraisonnables, destinés à être portés... dans son lit. Et comme le prix de ces objets de désir est en général proportionnel au nombre de centimètres, certaines paires signées Louboutin ou Jimmy Choo atteignent des sommets... aussi inconfortables pour nos petons que pour notre porte-monnaie.

J'ai testé... Les Louboutin !

Alors instrument de torture ou médiateur du désir ? Si les femmes vouent un véritable culte aux chaussures, ce n'est pas pour le plaisir de martyriser leurs orteils. Pour s'en convaincre, rendez-vous est pris dans la boutique Christian Louboutin rue de Grenelle, le temple de la chaussure de luxe.

"Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?", s'avance le vendeur, le sourire aux lèvres. Modestement, je demande à essayer un 8 cm... un "petit talon" pour la maison. Hum hum... N'étant pas habituée à porter de très hauts talons, je crains de marcher façon Robocop... Mais ô surprise, passée l'appréhension, l'heureuse surprise : cambrure parfaite, style impeccable, une allure à nulle autre pareille, et le détail qui tue : la semelle rouge, sexy en diable. Equivalent de la voiture de sport de ces messieurs, le stiletto ! Un point de vue qui amuse le maître himself : " Quand une femme est campée sur des talons, son corps change, son centre de gravité n'est plus le même, le "body language" évolue, explique Christian Louboutin. Perchée sur des talons, la femme marche lentement. Elle est plus attentive au monde, réceptive aussi à tout ce qui peut se passer. " Pour moi, ajoute-t-il, les chaussures sont toujours associées à quelque chose de sensuel. " Un avis partagé par ces messieurs... 


Nos hommes et les chaussures

Petit sondage auprès de ces messieurs : "qu'est-ce qui est le plus érotique : un porte-jarretelle ? Un décolleté plongeant ? Des talons aiguilles ? Une jupe en cuir ? Pour une majorité d'homme, la chaussure - symbole d'érotisme et de pouvoir - surclasse ses concurrents. Petits témoignages sur le vif :

Thomas 31 ans "Je suis un dingue de chaussures, pas vraiment fétichiste mais quand ma copine va faire les boutiques, je lui propose toujours de l'accompagner, pour faire avec elle les magasins de chaussures. Par exemple, je peux passer une après-midi entière aux Galeries Lafayette, il y a un étage entier consacré aux chaussures, certaines sont dingues".

Valérian, 40 ans "Je râle quand ma femme porte des baskets le week-end. J'aime les talons hauts, surtout les jambes qu'elles font. je trouve cela terriblement sensuel"

Jean-Remy, 30 ans : "Les hommes ont la cravate, les femmes des stilettos ! Et chez une femme de pouvoir, je trouve cela terriblement sexy. J'adore quand ma patronne débarque dans mon bureau. Le seul bruit de ses talons aiguille suffit à me faire frémir !

Et pour vous ? Qu'y a-t-il de plus érotique chez une femme ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience