• Mode
  • Shopping

Tendance : le serre-tête lapin

Article par , le 02/11/2009 à 15h09 , modifié le 22/02/2010 à 16h02 0 commentaire

Sur les podiums des défilés, sur la tête des people, ces serre-têtes d'un genre un peu particulier ont pris possession de la planète fashion cette saison : le serre-tête lapin. Décryptage...

Lily Allen, Lady Gaga, Madonna, Marie-Kate et Ashley Olsen... toutes nous font le coup du lapin, le coup du serre-tête lapin... Retour en enfance ou pêtage de plomb, cet automne, pour être à la mode, il faut porter des oreilles de lapin ou sa variante, les oreilles de Minnie.

Hommage volontaire ou pas aux "Bunny Girls", les playmate de Playboy, les stars se prennent de passion pour ces serre-têtes.

A l'origine du phénomène, on retrouve Marc Jacobs, l'enfant terrible de la mode et créateur de Louis Vuitton. Lors de son dernier défilé, les mannequins arboraient ces coiffes hors du commun. Dans la foulée, les stars ont érigé les oreilles de lapin en étendard de la "fashionité" et du (mauvais) goût.

Serre-tête Maison Michel

Fort de ce succès, les génies du marketingont eu l'idée de commercialiser ces oreilles. Et comme de la fantaisie des créateurs de mode au succès de magasin il n'y a qu'un pas, Louis Vuitton, précurseur du phénomène les propose au modeste prix de 250 euros... tandis que la maison Michel (spécialisé dans la dentelle) a conçu un serre-tête en dentelle (vendu 295 euros chez Colette).

Outre-atlantique, le phénomène est tel que le très sérieux Guardian a consacré un article à cette tendance. Baptisé "irony and the old lady" (pas très sympa pour Madonna...), le journal revient sur cette audace vestimentaire qui fait les beaux jours et les nuits new-yorkaises. 

>A voir aussi : les people font le coup du lapin

 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience