Sex and the city 2 côté mode

Article par Anthony Garcia , le 01/06/2010 à 12h30 , modifié le 01/06/2010 à 14h14 0 commentaire

Véritable personnage du film, la mode est partout dans Sex and the city 2. De quoi titiller la curiosité des modeuses et le regard aiguisé de notre expert mode !

Pas encore en salle (on l'attend de pied ferme le 2 juin), le film, enfin la mode dans le film, a fait nombres de polémiques - je vous disais bien que l'histoire est secondaire ! Premièrement, une grande partie des fans auraient tourné le dos à Carrie, n'appréciant pas son style dans ce second volet (mais bon, juger sur quelques images volées par des paparazzis, c'est pas vraiment de bonne guerre).

La cause : un look so 80's que porte la blonde à la crinière de lionne serait jugé trop kitsch. Mais, honnêtement, qui ne le serait pas dans les années 80 ? Regardez donc un de vos vieux albums photos de l'époque : vous étiez mieux ? Menteuse... Deuxième accusation : bugdet no limit concernant les fringues (en temps de crise économique). Sur une seconde photo volée, on a estimé le prix du total look de Bradshaw : robes + accessoires + bijoux, le tout pas loin de 50 000 $. Bon, c'est vrai qu'on peut se demander comment Carrie, chroniqueuse mode - même pour Vogue- et écrivain -même de best-sellers- peut dépenser autant.

Mais cette invraisemblance, c'est tout bonnement ce qu'on appelle « la magie du Cinéma ». Le 7ème Art. Personne ne s'était alors jamais plaint de ses boucles et brushings toujours parfaits ! De la couleur impeccable de Miranda qui n'a jamais de racines, ou du lissage cranté de Charlotte, parfait lui aussi au saut du lit. On le sait, tout ça c'est du cinéma. Du grand spectacle. Du divertissement. Même Ugly Betty est brushinguée et maquillée pour avoir l'air si moche !

Vous croyez quoi ? Enfin, dernière accusation : les looks « désert » de nos héroïnes. Sans vous révéler l'intrigue, tout le monde avait compris (suffit de voir la Bande Annonce) qu'elles allaient se payer un road trip version  Thé au Sahara. Et là, une avalanche de critiques pour le stylisme de Patricia Field, jugé encore une fois de kitsch. Soit, mais peut-être bien que le kitsch est à la mode. Voilà un an, on rigolait tous bien devant le kitsch d'une Lady Gaga. Et aujourd'hui elles sont toutes là, les Beyoncé, Rihanna, Kelis et autres bêtes de mode, à « pomper » le moindre de ses looks. La mode est, et doit rester, un terrain d'exploration sans limite, une cour de récréation nécessaire où il n'est pas lieu de se prendre la tête. Ce que semble ne pas comprendre les détraqueurs du film -enfin des looks du film quoi. D'autant plus que de Chanel, en passant par Dior, Manolo Blahnik et Proenza Schouler, la crème de la mode est au rendez-vous.

Qui s'en plaindrait ? Pas moi. Il ne me tarde que d'une chose, être au 2 juin, après deux bonnes heures de queue, assis confortablement dans mon fauteuil. Et de me régaler les yeux, comme lors d'un défilé.


Mais en attendant, histoire de vous mettre un truc sous la dent, ou tout simplement si vous voulez vous pointer stylés avec vos copines le jour J, je vous propose un petit décryptage du look des filles de Sex and the city : Carrie, Miranda, Charlotte et Samantha.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience