• Mode
  • Shopping

Reportage : j'ai testé les soldes !

Article par , le 07/01/2010 à 15h52 , modifié le 07/01/2010 à 17h19 0 commentaire

Les soldes, c'est comme un premier rendez-vous : on les attend avec impatience, on se fait belle et après on rentre à la maison, le sourire aux lèvres, ou pas ! Pour Plurielles.fr j'ai testé les soldes.

Rater les soldes, pas question ! Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige (bingo !), j'ai décidé de poser ma journée pour aller faire les soldes et aller à la pêche aux bonnes affaires.

8h00 : réveil. Les JT n'ont qu'un mot à la bouche. SOLDES, SOLDES, SOLDES... De quoi faire une indigestion de vêtements juste après la bûche. 1000 paires de chaussures vendues en 15 mn sur Sarenza.com, les shoes addicts n'ont pas perdu de temps.

9h00 : devant le Bon Marché. Parce qu'on peut faire les soldes sans affronter la foule du boulevard Haussman j'opte pour la solution Bon Marché. Bonne idée : il y a du monde, mais c'est supportable. Mieux, les vendeuses de la beauté se prennent un café tandis que les shoppeuses en file indienne n'ont d'yeux que pour le rayon Mode

10h00 : premiers bons plans.... Et Vous, Vanessa Bruno, Maje, les Petites à - 50 %. On dit merci qui, merci la crise !

10h15 : premières déceptions. Si côté mode, on arrive encore à circuler. Aux chaussures, c'est la cohue ! Côté tailles, à moins de faire du 43, pas moyen de trouver le modèle de ses rêves. Autre déception, certaines marques ne jouent pas le jeu et soldent des modèles, visiblements issues des saisons précédentes.

11h00 : pause lingerie. Sur ma to do list figure en bonne place une parure Stella Mc Cartney. Eureka, cette fois il y a la taille... et en plus la parure est soldée à - 50 %, une bonne affaire pour une petite folie.

12h15 : direction la rue de la Pompe (comprenez rue de Grenelle dans le 6e) : Giuseppe Zanotti, Sergio Rossi, Christian Louboutin, et des multi-marques avec des Marc Jacobs, et autres Chloé... bref la rue que déteste votre banquier ! Et là oh miracle ! Tailles, couleurs, et en plus les vendeuses sont aimables (un miracle un jour de soldes). Bilan : une paire de chaussures à - 40 %, taux de satisfaction 8/10

13h15 : pause dej. A mi course, il est temps de debriefer entre copines. Retrouvailles au Coffee Parisien, rue Princesse pour un décryptage de sac. Une paire de chaussures, et une parure de lingerie plus tard, je suis plutôt contente de moi : pas de craquage et une wish list presque complète.

15h : suite du marathon soldes. Réchauffée et fière de mes achats du matin, c'est reparti ! Cette fois, je fuis les Grands Magasins, en route pour les petites boutiques, beaucoup plus agréables pour shopper tranquille.

18h : les pieds en compote et la carte bleue lessivée pour le mois, retour à la maison, les bras chargés de paquets. Chouette, chéri n'est pas rentré, j'ai le temps de planquer les paquets.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience