• Mode
  • Shopping

Prada accusée de discriminer les moches

Article par , le 20/04/2010 à 11h53 , modifié le 20/04/2010 à 12h08 0 commentaire

Faut-il être beau pour travailler dans la mode ? Oui réponds le couturier italien Prada au coeur d'une polémique. Une ancienne salariée accuse la marque de l'avoir poussée à la démission à cause de son physique...

Voilà une publicité dont Prada se serait certainement bien passé ! Une ancienne employée de Prada au Japon accuse la marque (et son directeur des ressources humaines) de l'avoir poussée à donner sa démission. En cause, sa prétendue laider. Le recruteur lui aurait en effet vivement conseillé de perdre du poids, de changer de coiffure et de prendre soin d'elle pour être davantage en adéquation avec les valeurs de la marque italienne.

Et si l'affaire fait grand bruit du Japon jusquau siège de Prada en Italie où on fait silence radio, l'affaire n'a pas vraiment de quoi surprendre.

De récentes études ont montré que les blondes gagnaient en moyenne 20% de plus que les brunes et que les hommes grands accédaient beaucoup plus facilement que les petits à des postes à haute responsabilité.

De là à corréler beauté et intelligence, il n'y a qu'un pas ! Dans la mode, c'est bien connu, on est beau, on s'aime, on se fait la bise sans effleurer la joue de l'autre de peur d'abîmer son maquillage... et son aimme "ma chérie" une parfaite inconnue rencontrée 5 minutes plus tôt mais assise au premier rang des plus grands défilés...

Les moches aussi s'habillent en Prada ?

Et si Prada avait su astucieusement profiter de la promotion du Diable s'habille en Prada, et dépasser les connotations négatives liées à la marque, l'affaire s'avère plus délicate dans ce cas...

Une chose est sûre, dans le luxe, on regarde le porte-monnaie des clientes avant leur reflet dans le miroir !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience