• Mode
  • Shopping

Mode été 2012 : comment allons-nous porter le jeans ?

Article par Alicia Valegjanin , le 19/03/2012 à 18h11 , modifié le 19/03/2012 à 18h49 0 commentaire

Entre coupes sages et esprit tape à l'oeil, le jeans oscille entre deux styles contraires. On départage et on choisit son camp.

Le jeansdenim est depuis toujours une matière inépuisable pour les créateurs. Que ce soit leur domaine de prédilection comme Martithé + François Girbaud ou un terrain d'exploration secondaire à l'instar de Balmain, tous y vont de leur proposition et redonnent un nouveau sens, une nouvelle approche et une seconde vie au jeans.


Jeans couture

Cette saison, les collections soumettent deux visions bien tranchées et les stylistes ne font pas dans la demi-mesure. Soit les silhouettes ont tendance à tomber dans un esprit limite monacale, soit elles sont branchées voir bling-bling. Zoom sur une ode à l'épuré et aux lignes droites comme le soumettent D&G et Vivienne Tam avec deux versions chic du costume aux accents féminin-masculin. Milly s'est également essayé à l'exercice de l'ensemble denim en version total look. Résultat, l'ensemble est neutre, uni et sans fausse note. Charlotte Ronson (sœur de Samantha, ex de Lindsay Lohan ndlr), propose des looks mêlant patchwork maîtrisé et coupes sages. A l'inverse, et sans grande surprise, Jeremy Scott est fidèle à sa marque de fabrique : de l'osé ! Aussi, retrouve t-on des looks composés de franges et de codes empruntés aux pin-up rétro. Autant dire qu'on est loin des origines du jean et de Calamity Jane. Parfois, on frise même l'autopromotion : PPQ va jusqu'à broder ou imprimer en gold le nom de sa marque en grosse lettres sur ses jeans.
Jeans tie and dye
La créatrice parisienne Isabel Marant jongle avec différents effets de style : délavage punchy, patchwork effilé un brin grunge et coloration détonante, son denim prend des risques. Côté coloration justement, House of Holland se démarque plutôt bien avec ses grosses tâches blanches. Et pour les plus rebelles d'entres vous : la version « j'ai marché dans la boue du dernier festival de Coachella et ça a du style » de DsQuared, est sans doute la plus téméraire.

Nous cette saison, on aurait tendance à se ranger du côté de ceux qui prônent la sobriété et la justesse des tons. A vrai dire, c'est ce qu'il y a sans doute de plus intemporel et facile à maîtriser. On dit oui
Donc on dit oui à la chemise en jeans qu'on pourra boutonner jusqu'au col pour un effet rigide dans l'air du temps mais pas glacial. On dit oui au jean flare uni et sans effet d'impression et on dit oui à la robe en chambray droite, facile à porter en toute occasion. D'un autre côté, on n'est jamais contre une pièce un peu rock qui crée la surprise. Toujours efficace, une veste sans manches écorchée réveille un look en un clin d'œil. Donc oui au jeans destroy. Notre version idéale ? Un slim noir zippé aux chevilles, effilé et flanqué d'un message sulfureux brodé sur les poches arrières. On dit également oui aux pièces bleached so 80's, celles qui sont passées par la case javel. Le must : les escarpins en denim. En revanche faire l'impasse sur les applications gold et un trop-plein de strass ne vous sera en aucun cas reproché.

Comme il est toujours plus facile de se faire une idée du dressing parfait, voici une sélection shopping en images qui en dit plus long.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience